25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’un des partenaires de France Parrainages en Inde, le directeur de l'orphelinat Saint-Joseph, nous livre son témoignage à propos des actions humanitaires menées en faveur de la protection des filles.

« La question des droits et de la protection des filles en Inde est une préoccupation très sérieuse »

"Dans de nombreuses régions de l'Inde, la naissance d'une fille n'est pas la bienvenue. Dès son arrivée, et à chaque étape de sa vie, elle est confrontée à la discrimination, à l'humiliation et à l'oppression. En matière de soins de santé, elle est négligée en raison de son sexe. Certaines parviennent à survivre mais la plupart s'abandonnent désespérément au triste sort qui leur est réservé. Dans un pays où les inégalités entre les sexes sont réelles et où la société patriarcale domine, les petites filles se retrouvent souvent incomprises et démunies. Les discriminations et les violences à l'égard des filles sont endémiques et, par crainte d'être maltraitées et exploitées, il est courant qu’elles restent à la maison sans être envoyées à l'école."

"Autre problème : le mariage des enfants qui les oblige à renoncer à l'école dès leur plus jeune âge. L'Inde, qui compte plus d'un tiers des 10 millions d'enfants mariés dans le monde, est l'un des pays où le nombre de filles mariées avant l'âge légal de 18 ans est le plus élevé. La question des droits et de la protection des filles en Inde est une préoccupation très sérieuse. Si la moitié de notre société reste aussi vulnérable à la violence et à la négligence, comment la société va-t-elle progresser ?"

 

« Notre orphelinat défend énergiquement les droits des petites filles »

Une jeune femme bénéficiaire du soutien de France Parrainages en Inde"Notre orphelinat défend énergiquement les droits des petites filles. Nous voulons faire partie d'un monde où les filles sont célébrées, où elles sont traitées sur un pied d'égalité, avec amour et respect. Les filles doivent bénéficier des mêmes opportunités et de la même protection que les garçons. L'enfance d'une fille doit être préservée, chérie, nourrie et protégée, car elle a le droit de vivre, de se développer, d'être protégée."

"En Inde, en 2020, notre association est venue en aide à près de 1000 filles : 409 filles à l’orphelinat, 548 filles dans le cadre d’un parrainage et 33 filles au sein du programme de réhabilitation à base communautaire."

"Nous remercions énormément tous les parrains et donateurs. C'est grâce à votre soutien infaillible et à votre générosité que le St. Joseph's Development Trust peut s'engager fermement pour la protection des droits des femmes."

 

Parrainer un enfant en Inde     Je soutiens l'association

Prise en charge d'orphelins et d'enfants abandonnés au sein d'orphelinats, lutte contre le travail infantile, scolarisation des enfants, formation des jeunes, lutte contre les inégalités filles-garçons, sensibilisation des communautés à l'importance de l'école, soutien aux parents, accès aux besoins vitaux, gestion de dispensaires, de pensionnats, de cantines scolaires... Notre périmètre d'intervention en Inde est très étendu. En savoir plus sur nos actions humanitaires en Inde.

Témoignages
Association_daide_a_lenfance__parrainer-fille-asie-enfance

David, parrain d'une jeune fille dans le monde, se confie sur son engagement

Découvrez le témoignage de David, parrain d'une jeune fille au Bangladesh...


Belles histoires
Parrainer_une_fille_a_Madagascar_parrainer-fille-madagascar

Nadia, 18 ans, prise en charge à Madagascar : « je veux devenir cuisinière ! »

Découvrez la belle histoire de Nadia, jeune fille malgache déscolarisée...