Audrey, maman solo soutenue par le parrainage pendant le confinement

Maman solo de quatre enfants et très isolée, Audrey a été particulièrement impactée par le confinement en France. Totalement livrée à elle-même durant cette période, cette maman en situation de handicap a tout de même pu compter sur le soutien moral et affectif de Lydie, la marraine de cœur de son fils Samy. Soutenue par l'association, Audrey a pu profiter à nouveau de l'aide à domicile dont elle bénéficiait avant le confinement et ses enfants ont pu retrouver le sourire en discutant avec un champion du monde de football de l'équipe de France !

Le parrainage de proximité au service des mamans solos et isolées

"J’ai connu France Parrainages Ille-et-Vilaine par le biais d’une assistante sociale suite à un évènement familial difficile. Étant moi-même en situation de handicap et très isolée, je n’ai pas vraiment de proches hormis mes parents, je cherchais des personnes pour prendre le relai, pour sortir avec mes enfants. Au vu de mon état de santé, je ne peux plus faire de promenade et passer du temps avec eux comme je le souhaiterais. L’assistante sociale m’a proposé de me rapprocher de France Parrainages. Je me suis renseignée sur les démarches pour faire parrainer son enfant et j'ai alors vu qu’une réunion d’information était proposée, je m’y suis donc inscrite. Il y avait des familles venues pour devenir parrain ou marraine de coeur tandis que d’autres venaient, comme moi, pour faire parrainer leur(s) enfant(s). Des parrains de cœur étaient également présents afin de livrer leur témoignage sur le parrainage de proximité."

Parrainage de proximité en France"Après avoir laissé mes coordonnées, j’ai été recontactée rapidement par l’équipe de l’antenne d’Ille-et-Vilaine. Le but était de faire connaissance, de parler du projet que j’avais en venant chez France Parrainages et ce que j’envisageais pour mes enfants. Souhaitant faire parrainer trois de mes enfants sur quatre, l’association m’a proposée de venir lors de plusieurs matinées au sein des locaux afin de mieux connaitre le parrainage de proximité. J’y ai fait la rencontre de participantes, avec qui j’ai pu tisser des liens et garder contact."

"En tant que parent, le parrainage de proximité m’apporte tout d’abord des liens sociaux. J’ai pu rencontrer plusieurs personnes admirables au sein de l’association. J’ai aussi pu bénéficier d’une formation à l’écoute qui m’a amené à avoir une introspection sur moi-même et sur ma relation aux autres. Grâce au parrainage de Samy, j’ai un lien privilégié avec sa marraine Lydie car c’est surtout avec elle que je suis en contact. Le parrainage de proximité est une véritable aide à la parentalité."

Samy et ses parrains de cœur : une relation complémentaire

Parrainer un enfant près de chez vous"Samy est un garçon très dynamique, il avait besoin de bouger. Avec Lydie et Thierry, ils font des sorties à vélo par exemple. Avant le confinement, sa marraine avait emmené Samy et sa sœur se balader à Rennes à l’occasion des fêtes de fin d’année. Ils avaient pu faire un tour de manège, c’était vraiment très généreux de la part de Lydie et Thierry. Samy et ses parrains de cœur avaient également fait quelques randonnées ensemble, Samy avait beaucoup apprécié. C’était quelque chose qui lui manquait et qu’il a retrouvé avec ses parrains de cœur. "

"Le fait d’avoir une personne en plus pour le motiver, c’est déjà un grand soulagement pour moi en tant que maman solo de quatre enfants. Étant très isolée, je n’ai très souvent que des discussions avec mes enfants et cela fait du bien de pouvoir discuter avec la marraine de cœur de mon fils de temps en temps." 

Le parrainage de proximité : un soutien essentiel pendant le confinement

"Le confinement fut très compliqué pour notre famille. Tout d’abord, nous avons tous été infectés par le Covid 19. Étant déjà malade et en situation de handicap, ce fut une période particulièrement difficile pour mes enfants et moi. À cause du Covid 19, j’ai fait une crise de paralysie. Durant tout ce temps, les aides à domicile dont je bénéficie habituellement ont arrêté de venir, si bien que ma fille ainée devait s’occuper de faire les repas et que les enfants étaient quasiment livrés à eux-mêmes. On s’est retrouvé tout seul. Durant les quinze premiers jours du confinement, personne n’est venu nous voir, on vivait uniquement avec ce qu’il y avait dans les placards. C’était très difficile. Heureusement, Lydie m’a contactée de nombreuses fois, par mail ou par téléphone, durant le confinement. Suite aux communications de France Parrainages indiquant que les parrains et marraines de cœur ne pouvaient plus voir leur(e) filleul(e) et encourageant chacun à rester en contact par d’autres moyens, on s’envoyait des mails et on s’appelait par téléphone. Lydie a même proposé de garder contact par visioconférence afin de prendre des nouvelles et de faire des petits jeux avec Samy et les enfants. 

Parrainer un enfant près de chez soiDès le début du confinement, l’équipe de France Parrainages m’a appelé afin de faire le point, de voir comment se déroulait cette période pour mes enfants et moi. Lorsqu’elle a appris la situation dans laquelle nous nous trouvions, notamment suite au départ des aides à domicile, l’équipe de l’association a souhaité nous aider. Grâce à ses contacts, l’association a réussi à faire pression et à faire revenir l’aide à domicile. La responsable de l’antenne d’Ille-et-Vilaine m’a également mise en lien avec l’association « Grandir Ensemble », qui m’a permis de trouver rapidement des solutions bénévoles pour faire nos courses et m’aider dans la vie quotidienne. L’association m’a même proposé les services d’une étudiante psychomotricienne pour venir garder mes enfants et notamment ma fille en situation de handicap.
 
Grâce à France Parrainages et à sa mise en lien avec l’association « Grandir Ensemble », on nous a proposé d'être mis en contact avec Corentin Tolisso, membre de l’équipe de France lors de la dernière coupe du monde de Football. Nous avons été sélectionnés avec d’autres familles pour échanger avec lui en visioconférence durant deux heures. Ma fille souffre d’un handicap et communique grâce au Makaton, un moyen de communication qui utilise un vocabulaire gestuel issus de la Langue des Signes Française ainsi que des symboles graphiques, des pictogrammes. Il permet notamment aux enfants présentant des troubles de la communication verbale de pouvoir s’exprimer et de comprendre le langage. De par son histoire personnelle, Corentin connaissait déjà le Makaton et y était très sensible. Le champion du monde a ainsi pu discuter un peu avec ma fille en langue des signes. Cela faisait plusieurs semaines que nous n’avions vu personne, alors cet échange a été une parenthèse, une bouffée d’oxygène durant cette période. C’était vraiment un beau moment. 

Déconfinement : la reprise progressive des temps de parrainage

Parrainer un enfant en FranceMaintenant que le confinement a pris fin et que les enfants parrainés peuvent enfin revoir leur parrain et marraine de cœur, Lydie et Thierry compte organiser une sortie à vélo, qui permettra de respecter les gestes barrières. Cela donnera aussi l’occasion à Samy de faire du sport.

En tant que maman solo d’un enfant parrainé, je suis totalement convaincue par le parrainage de proximité. France Parrainages est une super association qui prône l’entraide. Dans les liens aux autres, il y a toujours un partage des connaissances. À chaque fois que l’association propose des activités et des évènements, j’essaie de m’y rendre. C’est aussi l’occasion pour mes enfants de voir d’autres enfants. Ainsi, même si mes autres enfants ne sont pas encore parrainés, ils en profitent aussi !

Parrainer un enfant près de chez soi          Je soutiens l'association

Témoignages
Thibaut_explique_comment_il_garde_contact_avec_son_filleul_confinement-maintenir-lien-enfants-parrains

Thibaut, parrain de cœur de Mathis : « mon filleul m’envoie des dessins et des mots pendant ce confinement »

Alors que le confinement ne permet plus aux parrains de passer du temps...


Belles histoires

La belle histoire de Florine et Eunice, parrainée en Ille-et-Vilaine

Découvrez la belle histoire de Eunice, 12 ans, et sa marraine Florine,...