Parrains et marraines de coeur : maintenez le lien avec votre filleul !

En cette période de confinement, les équipes de nos antennes en France ont suspendu l’ensemble des temps liés au parrainage de proximité, notamment les rencontres entre les parrains, marraines et les enfants parrainés. On peut alors se poser la question de ce qu’il va advenir du lien très particulier qui unit les parrains, marraines et leur filleul. Afin de poursuivre notre mission auprès des parrains, marraines, parents et enfants parrainés, nos équipes accompagnent tous les acteurs du parrainage dans cette période particulière.

Confinement : maintenir le lien entre les parrains et les enfants parrainés

Nous vivons une situation inédite dans l’histoire de l’association : des parrains, des filleuls … et pas de rencontres ! Suite à la suspension des temps de parrainage durant cette période de confinement, notre association d’aide à l’enfance encourage grandement les parrains et les marraines à garder contact avec leur filleul

« Il y a mille façons de se témoigner que l’on pense les uns aux autres et de s’encourager dans ce moment difficile : prendre régulièrement des nouvelles, organiser une rencontre par vidéo, faire un dessin ou créer un objet à l’attention de son parrain pour le lui remettre à la fin du confinement, décider de regarder le même film le même jour et se rappeler le lendemain pour en parler… Tout ce qui peut favoriser l’écoute et l’entraide est précieux ! » rappellent les équipes de nos antennes en France.

Garder contact pendant le confinement : "On s’envoie des vidéos, on s’appelle plus souvent"

Maintenir le lien avec son filleul durant le confinement« Avec Ninon et sa maman, nous nous téléphonons une fois par jour. Nous sommes également en contact via mail ou sms au moins plusieurs fois par semaine. Nous tenons vraiment à rester en contact durant cette période de confinement. Je voyais Ninon très régulièrement avant ces mesures de confinement, elle était tout le temps là. Nous avions prévu des vacances, des week-ends, des sorties au poney. Quand vous êtes une petite fille et que vous attendez ces moments avec impatience, c’est difficile à comprendre » Laurie, marraine de Ninon, cinq ans, parrainée en Picardie.

« En règle générale, nous avons peu de contacts entre les moments de parrainage. Mais en ce moment, nous échangeons plus régulièrement, cela fait déjà deux semaines que nous ne nous sommes pas vus.  Actuellement, nous gardons contact par téléphone ou grâce à l’application Snapchat. On s’envoie des vidéos, on s’appelle plus souvent, elle me donne plus souvent des nouvelles aussi. C’est vital pour nous. Fadila, c’est notre famille, c’est vraiment un membre à part entière, on a même beaucoup plus d’échange avec elle qu’avec mes neveux par exemple. Pour la soutenir durant ces moments difficiles, je souhaitais lui envoyer un colis avec des friandises et des biscuits pour qu’elle garde le moral. » Virginie, marraine de Fadila, 15 ans, parrainée et placée en foyer.

Parrainer un enfant près de chez soi          Je soutiens l'association

Toute les équipes de France Parrainages restent disponibles pour les familles et les parrains et marraines durant toute la période du confinement. Elles restent joignables par téléphone ou par mail aux coordonnées habituelles des différentes antennes de parrainage de proximité
Témoignages
Aide_aux_enfants_durant_le_confinement_en_France_confinement-enfant-france-association

Daouda, 10 ans, se confie sur le confinement en France et les retrouvailles avec ses parrains

Découvrez le témoignage de Daouda, 10 ans et parrainé en France, sur...


Belles histoires
Le_parrainage_de_proximite_un_soutien_a_la_scolarite_soutien-scolaire-parrainage-proximite

Rentrée des classes : le parrainage de proximité, un soutien à la scolarité

Découvrez les témoignages de parrains et d'enfants autour du soutien...