Le parrainage international pour lutter contre les mariages forcés dans le monde

Dans le monde, près de 650 millions de femmes ont été mariées avant l’âge de 18 ans. Pourtant interdite dans de nombreux pays, cette pratique contraire aux droits de l'enfant subsiste encore aujourd'hui, avec des conséquences désastreuses pour les jeunes filles qui le subissent. À l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, qui se déroule le 20 novembre, France Parrainages fait le point sur les causes de ce fléau, ses répercutions sur les jeunes filles et leur avenir, et sur nos actions pour combattre cette pratique.

Qu’est-ce qu’un mariage forcé ?

Un mariage forcé désigne une union dans laquelle au moins une des deux personnes impliquées s’y soumet par la contrainte. Le mariage forcé peut notamment concerner des enfants de moins de 18 ans, le plus souvent des jeunes filles

Le mariage forcé dans le monde en chiffres* : 

  • 12 millions de jeunes filles de moins de 18 ans sont mariées chaque année 
  • 650 millions de filles et de femmes actuellement en vie ont été mariées alors qu’elles étaient enfant 
  • En Afrique subsaharienne, 37 % des jeunes femmes ont été mariées avant leurs 18 ans 

*Sources : ONU 

Quelles sont les causes du mariage forcé ?

Les causes du mariage forcé sont multiples et reposent sur plusieurs facteurs :  

  • La culture et les traditions : organisés par les familles afin de pérenniser les unions dans le cercle communautaire, les mariages forcés prennent également leur source dans les inégalités de genre encrées dans les traditions. Dans certaines cultures, les jeunes filles peuvent être considérées comme un coût financier pour sa famille, une logique qui accentue les risques de mariage forcé.  
  • La pauvreté : les familles particulièrement défavorisées voient dans le mariage forcé une occasion de se décharger d’un poids économique pour le foyer, et d’assurer un avenir à leur fille qui sera alors prise en charge par son mari. Bien souvent, les jeunes filles mariées de force subissent de multiples violences domestiques et se retrouvent privés de liberté
  • Un accès limité à l’éducation : sans accès à l’éducation, le mariage est considéré par certaines familles comme le seul avenir possible pour les jeunes filles. L’accès à l’éducation favorise ainsi l’autonomisation des femmes, leur émancipation et permet de lutter efficacement contre ce phénomène. 

Quelles sont Les conséquences du mariage forcé sur les enfants

  • Les violences sexuelles et domestiques : qu’elles soient physiques ou psychologiques, les violences auxquelles doivent faire face les filles mariées de force sont nombreuses. Dépendant financièrement de leur mari, les jeunes filles sont contraintes de subir de nombreuses violences physiques et/ou psychologiques et peuvent être privés de leurs libertés fondamentales (pas d’accès à l’éducation, au travail…). 
  • Les risques liés à la santé : de par les violences physiques qu’elles peuvent subir, le mariage forcé peut mettre en danger la santé des jeunes filles concernées. Les risques sur leur santé augmentent également lors de grossesses précoces, qui augmente les complications pendant la grossesse et l’accouchement
  • Un arrêt précoce de la scolarité : mariées dès leur plus jeune âge, parfois dès 12 ans, les jeunes filles doivent alors s’occuper des tâches ménagères et s’atteler à fonder un foyer, des occupations qui laissent peu de place à une scolarité normale et suivie. 

Le parrainage international : un moyen efficace pour lutter contre les mariages forcés

Favorisant l’accès à l’éducation pour tous et toutes, et l’accès aux besoins vitaux (alimentation, hébergement…), le parrainage d’un enfant à l’international représente un réel levier pour lutter contre les mariages forcés.  

En permettant aux enfants défavorisés, et notamment aux jeunes filles, d’accéder à une scolarité dès leur plus jeune âge, le parrainage participe à leur autonomisation. Instruits et poursuivant leur scolarité jusqu’à leur entrée dans la vie active, les enfants parrainés peuvent alors choisir librement leur avenir et devenir acteur du changement et de la société.  

En prenant en charge l’ensemble des besoins des enfants les plus démunis, notamment les enfants accueillis au sein d’un orphelinat ou d’une Maison d’enfants, le parrainage permet de protéger les enfants contre le mariage forcé. Comme le précise notre partenaire au Bénin, les jeunes filles sont parfois accueillies jusqu’à leur majorité afin d’éviter un mariage précoce, préjudiciable à leur scolarité, à leur santé et à leur avenir. 

 

Parrainer un enfant pour lutter contre les mariages forcés

Témoignages

Journée des droits de l'enfant : "Au Bénin, à 12 ans déjà, les filles sont livrées au mariage forcé"

Le combat pour les droits des enfants continue ! Découvrez le témoignage...


Belles histoires
Parrainer_une_fille_a_Madagascar_parrainer-fille-madagascar

Nadia, 18 ans, prise en charge à Madagascar : « je veux devenir cuisinière ! »

Découvrez la belle histoire de Nadia, jeune fille malgache déscolarisée...