Wiam, ancienne domestique, a retrouvé le chemin de l'école grâce au parrainage

Autrefois enfant domestique, Wiam est aujourd'hui prise en charge par le centre Hay Linbyat à Salé, par notre partenaire l'AMESIP situé au Maroc. Elle vous raconte son histoire et comment elle a pu retrouver l'école grâce au parrainage.

"Mon nom est Wiam et je suis issue d’une famille pauvre et marginalisée. Avant d’intégrer l’association AMESIP, j’avais de grands problèmes familiaux avec mes parents, qui ont fini par quitter ma ville natale, Nador, pour aller s’installer dans la ville de Salé. J’ai alors dû quitter l’école pour aider ma mère car le temps passait et nous avions des problèmes d’argent. J’ai donc travaillé quatre mois comme domestique chez une famille qui m’a blessé psychologiquement et physiquement, me frappant plusieurs fois et me laissant parfois toute la journée sans manger."

Sortir du travail forcé grâce au parrainage

"Lorsque mon grand-père m’a fait connaître l’association AMESIP, celle-ci m’a directement orienté vers une reprise d’études, me permettant de retrouver ma vie, mes droits ainsi que ma dignité au sein du centre d’accueil de l’association. Après avoir bénéficié du programme d’éducation non formelle et des activités parascolaires mis en place par l’association, j’ai passé avec succès les différents tests, et notamment le dernier examen devant le comité responsable de l’éducation national, qui m’a par la suite autorisée à réintégrer le système scolaire classique."

Je souhaite parrainer un enfant au Maroc

Découvrez d'autres témoignages
Témoignages
Touraya_Bouabid_Presidente_de_lAMESIP_Touraya_Bouabid_Presidente_de_lAMESIP_au_Maroc

Au Maroc : des actions en faveur des enfants exploités

Touraya Bouabid, Présidente de l'AMESIP, partenaire de France Parrainages...


Belles histoires
enfants_rue_inde_P1050156

Grâce au parrainage, Rabbon pourra bientôt réaliser son rêve

Découvrez la belle histoire de Rabbon, jeune Indien parrainé, qui pourra...