Sommet de la Francophonie à Madagascar : quel bilan pour les enfants ?

Le 26 et 27 novembre dernier se déroulait le Sommet de la Francophonie à Madagascar, un rendez-vous qui a réuni une vingtaine de chefs d’état et de gouvernements autour du thème « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

Le Sommet de la Francophonie à Antananarivo, Madagascar, s’est achevé dimanche 27 novembre par l’adoption de la « Déclaration d’Antananarivo » qui sanctionne deux jours de travaux. Les vingt chefs d’Etat et de gouvernement ont adopté différentes résolutions concernant notamment l’exploitation des enfants, l’égalité homme-femme, l’autonomisation des femmes, et l’importance de politiques éducatives de qualité.

Lutte contre l’exploitation des enfants

La déclaration d’Antananarivo stipule tout d’abord condamner « fermement toute forme de violence envers les enfants, incluant les pratiques telles que les mariages d’enfants, les mariages précoces et les mariages forcés ». Les Etats membres de la Francophonie se sont également entendus sur la nécessité de renforcer la lutte contre l’exploitation des enfants et leur utilisation dans les conflits armés.

France Parrainages, engagée dans des différents pays dans la lutte contre l'exploitation des enfants, se félicite de cette initiative. À Madagascar, l'association Enfants du Soleil, partenaire local de France Parrainages, part à la rencontre des enfants qui vivent et travaillent dans la rue pour les réinsérer dans leur famille et à terme dans la société malgache. Ces enfants sont tout d'abord orientés vers un Centre d'Accueil et d'Ecoute (CAE) où ils ont la possiblité de se laver, de prendre un repas, et de dormir en sécurité, évitant ainsi l'exploitation et la violence qu'ils risquent de rencontrer dans la rue. L'association humanitaire Enfants du Soleil ouvre chaque nuit quatre Centre d'Accueil et d'Ecoute à Antananarivo,Tananarive, Fianatantsoa et Tamatave. Découvrez les actions humanitaires menées à Madagascar par France Parrainages.

Place de la femme dans la société

Le Sommet de la Francophonie a également été l’occasion pour les Etats et gouvernements participants de réaffirmer l’importance de l’égalité homme-femme à tous les niveaux de responsabilité « pour prévenir les conflits, les résoudre et favoriser une culture de paix ». Cette affirmation s’accompagne d’une volonté de promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles à travers la création d’une entité permanente au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie dédiée « à la promotion de l’égalité femme-homme, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles ». Concernant l'autonomisation des femmes, Enfants du Soleil et France Parrainages se concentrent principalement sur le sort des femmes abandonnées dans la rue avec leurs enfants, amenées à se prostituer, mendier, ou fouiller les poubelles pour survivre. L'association permet ainsi à ces femmes d'accéder à l'autonomie en intégrant ses Centres d'Aide par le Travail. Celles-ci peuvent alors bénéficier d'un toit et de repas, mais également d'une formation professionnelle dans l'artisanat. Dans chaque centre, une crèche permet de recueillir les jeunes enfants pendant que leur mère apprend un métier. L'association Enfants du Soleil a ouvert trois Centres d'Aide par le Travail dans les villes d'Antananarivo, de Tananarive et de Fianarantsoa.

Une éducation de qualité pour tous les enfants

Un autre point important du Sommet de la Francophonie fut la déclaration concernant l’importance de politiques éducatives de qualité. En effet, la vingtaine d’Etats membres a tenu à rappeler que « le faible niveau d’éducation et l’échec scolaire sont sources d’inégalités et de pauvreté ». Ainsi, les différents gouvernements ont notamment affirmé que l’augmentation du nombre d’enseignant qualifiés constituait un moyen de favoriser la réussite scolaire et l’accès d’un plus grand nombre de jeunes à la connaissance. 

Ce Sommet de la Francophonie à Madagascar et notamment la déclaration d’Antananarivo qui s’en est suivit aura donc permis de réaffirmer la volonté de placer les femmes et les enfants au cœur des problématiques de développement des pays membres. Un espoir de plus pour les nombreux enfants, filles et garçons, qui subissent aujourd’hui encore les conséquences des faibles investissements dans l’éducation.

Afin de mieux comprendre les actions de l'association Enfants du Soleil, partenaire de France Parrainages, ainsi que les enjeux du Sommet de la Francophonie, découvrez l'interview d'Arnaud De Villeneuve, Président d'Enfants du Soleil de 2011 à décembre 2016.

Témoignages
Soeur_Myriam_Soeur_Myriam_Responsable_des_programmes_humanitaires_a_Lima_au_Perou

Soeur Myriam raconte le quotidien des enfants à Lima

Lors d'une courte visite au siège de France Parrainages, Soeur Myriam...


Belles histoires
Cosigene_ancien_enfant_parraine_en_Tanzanie_Cosigene_ancien_enfant_parraine_en_Tanzanie

Cosigene, orphelin parrainé devenu assistant des professeurs à la ferme-école

Découvrez la belle histoire de Cosigene, un des premiers élèves à avoir...