L'action de France Parrainages récompensée en Inde

Le centre de Sneha Illam, dans la banlieue nord de Pondichéry, s'est vu décerner le label de la meilleure ONG de l'année par l'association des médecins de Pondichéry pour son action en faveur des enfants des rues. Retour sur l'action exemplaire de l'un de nos partenaires en Inde.

Les enfants des rues en Inde

On estime à plusieurs millions les enfants des rues en Inde. Abandonnés ou quittant de leur plein gré le foyer familial, c'est la misère qui est responsable de leur situation. Ces enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la ville. En bandes organisées ou en petits groupes, ils vivent de vols à l’étalage, de mendicité, ou bien fouillent les poubelles.

Ils tentent de subsister dans un monde où ils ne trouvent plus leur place et sombrent souvent dans l’alcool, la drogue et la prostitution.  Sans véritable vie d'enfant, leur espérance de vie est extrèmement réduite.

L'action de notre partenaire sur le terrain

Notre partenaire a créé le centre de Sneha Illam a en 2001 pour accueillir les enfants des rues. Le foyer accueillait à ce moment-là une vingtaine de garçons de 6 à 12 ans. En 2007, il a été entièrement reconstruit sur les hauteurs d’Uppalam (10 km au nord de Pondichéry) à l’extérieur de la ville, grâce au Rotary Club de Pondicherry.

Aujourd’hui, le nombre d’enfants accueillis ne cesse de croître et atteint 54 enfants de 6 à 18 ans. Le foyer leur garantit la sécurité et les enfants y vivent toute l’année. Ils sont hébergés, nourris, vêtus et sont scolarisés et encadrés par des éducateurs.

Conçu comme une véritable communauté de réinsertion, les plus jeunes sont responsabilisés par les aînés : tâches quotidiennes, potagers, rangements, nettoyages des infrastructures... Des activités ludiques sont également organisées pour canaliser les énergies.

Au fil des années, ces enfants se reconstruisent et peuvent enfin accèder à une vie sociale et professionnelle, loin de la rue.

Une action exemplaire récompensée

L'association des médecins de Pondichéry vient de leur décerner le label de la meilleure ONG de l'année pour son action en faveur des enfants des rues et des enfants abandonnés par l'État.

Pour rappel, le coût de prise en charge d'un enfant des rues par notre partenaire revient à peu près à 3000 roupies, soit 30 euros par mois. Devenir parrain ou marraine en Inde, c'est permettre à un enfant des rues de retrouver le chemin de l'école et le faire sortir de la misère.

Je parraine un enfant en Inde

Témoignages

Shruti Ghadgie, enfant parrainé en Inde : "Je veux devenir docteur"

"J'adore les cours de médecine car je veux devenir docteur"


Belles histoires
Enfants_parraines_en_Inde_Enfants_parraines_en_Inde

Marthal : son chemin de l'orphelinat à l'autonomie grâce au parrainage

Marthal, prise en charge dans un orphelinat en Inde, vous raconte son histoire...