Dominique, marraine d'un enfant en Inde, vous parle de son engagement humanitaire

Ce mois-ci, France Parrainages vous propose de découvrir le témoignage d'une marraine qui parraine une école et ses élèves en Inde. Elle décrit ainsi les raisons de son engagement et ses attentes en tant que marraine.

L’interdiction pour les filles d’accéder à des livres dans certains pays est intolérable !

Un engagement humanitaire porté par la passion de la lecture

Dominique explique tout d'abord les prémices de son engagement humanitaire, résultant de son éducation et de son goût pour les livres : "Je suis une citoyenne commune, ayant un penchant pour l’humanité et la générosité. J’ai été élevée à l’école religieuse catholique. J’ai toujours été attirée par les livres. Entourée de proches très intellectuels - mon grand-père est l’inventeur de la méthode du clavier Azerty - cela a certainement influencé mon goût pour la lecture. Lire a toujours été quelque chose d’important dans ma vie. Un livre qui m’a particulièrement marquée est celui du Docteur Schweitzer. Concernant ma vie familiale, j’ai 4 enfants, tous adultes. J’ai exercé pas mal de petits jobs, mais j’étais avant tout une mère de famille."

Parrainer un enfant à l'international : un geste pour l'humanité

Dominique décrit ensuite l'élement déclencheur qui l'a fait basculé de simple citoyenne à marraine d'un enfant à l'international : "La lecture du livre de Malala Yousafzai m’a profondément touchée. Elle m'a donné envie de faire un geste pour l’humanité, de contribuer à faire un monde meilleur et à lutter contre toutes les formes de barbaries. Voilà pourquoi j’ai voulu parrainer une école et ses élèves dans un des pays d’Asie couvert par France Parrainages.Je pense que l’éducation est très importante pour les enfants parrainés. Je suis convaincue qu’œuvrer pour l’enseignement est une urgence absolue. Voir des enfants avec des livres dans les mains est une priorité. Par l’alphabétisation, on peut aider les enfants et notamment les filles à s’en sortir. Mes enfants ont eu la chance d’étudier ; ils ont eu tous les outils pour s’en sortir par eux-mêmes. Je pense que la vie commence avec l’éducation. C’est un droit pour chaque garçon et chaque fille de notre monde. L’interdiction pour les filles d’accéder à des livres dans certains pays est intolérable."

Le parrainage international avec France Parrainages

Pour conclure, la marraine vous en dit plus sur ses attentes concernant le parrainage international avec l'association France Parrainages : "J'attends plus de publications et de présence médiatique. Je pense que les gens ne sont pas suffisamment informées sur la situation des enfants dans le monde et sur les actions et les projets mis en œuvre par France Parrainages pour les aider. Cela serait très utile, notamment pour l’échange d’idées, avoir plus de poids pour faire connaître l’association au niveau politique et gouvernemental. Pour partager."

Découvrir d'autres témoignages sur le parrainage international >

Témoignages
fille_exploitee_en_Inde_parrainage-international-enfant-exploite

Shanmu, petite Indienne exploitée devenue responsable d'un orphelinat

Découvrez le témoignage de Shanmu, une petite indienne sauvée du monde...


Belles histoires
travail_des_enfants_enfant-exploite-parrainage-international

La belle histoire de Ksandra, sortie du monde du travail au Maroc

Découvrez la belle histoire de Ksandra, petite Marocaine forcée de travailler...