Cédric, 11 ans, ancien enfant des rues à Madagascar : « Maintenant, je suis vraiment protégé et en sécurité »

Cédric, 11 ans, a vécu un certain temps dans les rues de Madagascar où il mendiait et dormait avec sa famille. Recueilli par les équipes de notre partenaire local, le petit garçon est aujourd’hui entièrement pris en charge et a pu reprendre l’école grâce à une remise à niveau. Protégé et épanoui, le petit garçon s’est confié sur son parcours et ses rêves pour l’avenir.

Cédric, ancien enfant des rues à Madagascar 

"Nous avons dû mendier à Antsirabe durant un certain temps et dormir dans la rue"

"Je m’appelle Cédric, j’ai 11 ans et je suis en CM1 et je vis à Antsirabe, au sud de la capitale à Madagascar. Je suis pris en charge au sein du programme humanitaire depuis 2019. Avant d’être accueilli dans le Village d’Enfants, je vivais à la campagne avec ma mère et mes petites sœurs. Mon père nous a quittés il y a longtemps et il n’est plus jamais revenu depuis. Ma mère est particulièrement fragile et n’a pas d’emploi fixe. Comme la vie à la campagne était très difficile, ma famille est partie en ville pour que ma mère puisse trouver du travail. Mais elle n’a trouvé personne pour l’embaucher, alors nous avons dû mendier à Antsirabe durant un certain temps et dormir dans la rue. "
 
Parrainer un enfant démuni à Madagascar
"Un jour, les éducateurs de l’association sont venus nous trouver et nous ont convaincu d’intégrer le programme humanitaire. Nous vivions alors dans des conditions précaires, j’étais en danger, je ne mangeais pas correctement et je n’allais pas à l’école. Je me souviens très bien de cette époque où nous ne mangions que du manioc, de la patate douce et des brèdes mafanes (plante cultivée à Madagascar). C’était très dur."

Accueillir, protéger et scolariser les enfants démunis à Madagascar

"Maintenant, je suis vraiment protégé et en sécurité. Les éducateurs sont présents pour nous soutenir et s’assurer que nos droits sont respectés"

"Depuis que je suis accueilli au sein de l’association et du Village d’Enfants, ma vie a totalement changé. Maintenant, je suis vraiment protégé et en sécurité. Les éducateurs sont présents pour nous soutenir et s’assurer que nos droits sont respectés. J’ai un foyer, je mange bien du matin au soir, je vais à l’école, j’ai des habits propres aussi. Je me souviens lorsque nous dormions dans la rue et que nous avions froid, quand je pleurais parce que ma mère ne trouvait rien à manger. "
 
"On s’occupe vraiment bien de moi au sein du Village d’Enfants, les éducateurs sont devenus comme mes propres parents, je les aime et eux aussi ils m’aiment. Afin de pouvoir réintégrer l’école et le cursus scolaire classique, j’ai suivi des cours de remise à niveau pendant un an. Les enseignants de l’association m’ont beaucoup aidé à rattraper mon retard scolaire !  Aujourd’hui, j’ai retrouvé un niveau scolaire normal et je suis particulièrement assidu à l’école. Pour garantir notre bonne santé, une infirmerie est à notre disposition au sein du Village d’Enfants. L’infirmière nous sensibilise aussi sur l’hygiène et la propreté. Tous les enfants peuvent aussi accéder à un cabinet médical en cas de besoin."
 
"Depuis toujours, je rêve de travailler au tribunal et pour cela je dois alors faire des études universitaires de droit. Je le souhaite vraiment et j’espère que je réussirai grâce au soutien de l’association."
 
Témoignages
Association_daide_a_lenfance__parrainer-fille-asie-enfance

David, parrain d'une jeune fille dans le monde, se confie sur son engagement

Découvrez le témoignage de David, parrain d'une jeune fille au Bangladesh...


Belles histoires
Parrainer_une_fille_a_Madagascar_parrainer-fille-madagascar

Nadia, 18 ans, prise en charge à Madagascar : « je veux devenir cuisinière ! »

Découvrez la belle histoire de Nadia, jeune fille malgache déscolarisée...