Tamara, parrainée au Pérou : "Mon parrain, c'est ma forteresse !"

Nous avons rencontré Tamara, une jeune fille brillante qui a traversé bien des épreuves et s'est relevée grâce à l'aide de son parrain.
©KidsGoFirst

Tamara a grandi dans le bidonville de Pachacutec à Lima. Elle a traversé des moments difficiles (harcèlement à l'école, soucis de santé...). Grâce au soutien de son parrain, elle a été admise dans un collège regroupant les meilleurs élèves de l'Etat de Lima. Elle y est actuellement scolarisée et logée.

Après une enfance chaotique, Tamara a croisé le chemin de son parrain

"J'apprécie beaucoup ses conseils, je les suis toujours."

"Concernant ma relation avec mon parrain, depuis la première fois que nous avons échangé, je suis impressionnée par sa personnalité. C'est quelqu'un de très sociable, très cultivé. Et cela me motive, et m'intéresse vraiment. Notre relation, notre confiance mutuelle est très belle, car je me sens à l'aise avec lui. Il est mon ami, je lui raconte beaucoup de choses qui m'arrivent à l'école et lui donne des nouvelles de mes études. J'apprécie beaucoup ses conseils, je les suis toujours. Je lui suis et lui serai éternellement reconnaissante, parce qu'il m'a beaucoup donné. Il est ma forteresse ! Son soutien a été très important pour moi, car grâce à lui je suis ici aujourd'hui. Je suis fière de lui et je sais qu'il est fier de moi."

La maman de Tamara, parrainée au pérou, exprime sa gratitude

"L'aide du parrainage a été très importante."

"C'est une fille qui a toujours eu de bonnes notes à l'école. Elle va aujourd'hui dans une école pour élèves surdoués, grâce à ses résultats scolaires. Elle n'aurait pas pu étudier et être acceptée dans cette école si elle n'avait pas eu accès à tout le matériel scolaire. Dans l'ancienne école qu'elle fréquentait, on lui demandait d'apporter du matériel. Alors l'aide du parrainage a été très importante car nous n'avions pas de travail à l'époque. La situation était très difficile. Nous n'avons pas eu de lumière pendant presqu'une année. Alors elle étudiait à la bougie. Nous avons dû faire beaucoup de sacrifices."

Témoignages
photo_Veronique_marraine_Madagascar

Véronique, marraine à Madagascar

« A Madagascar, les conditions de vie sont pénibles physiquement, moralement....


Belles histoires

Mariecielo, jeune fille parrainée au Pérou, raconte sa vie dans les bidonvilles

Découvrez le quotidien de Mariecielo, une jeune Péruvienne parrainée...