Grâce au parrainage, Kalasy réalise son rêve

Kalasy a 24 ans et vit à Madagascar. Issue d’une famille très pauvre, elle n’avait jamais été scolarisée jusqu’à l’âge de 7 ans. Repérée par nos équipes locales à Antsakabary, elle a pu accéder à l’école grâce à son parrain et sa marraine. Dans un an, elle sera infirmière. Portrait.

Née en 1993 dans la petite ville d’Antsakabary, Kalasy est issue d’une grande fratrie composée de 2 frères et 9 sœurs.

À l’époque, ses parents subissent le très fort taux de chômage qui sévit dans cette région au Nord-Est de Madagascar et ont beaucoup de mal à subvenir aux besoins de la famille. Comme dans beaucoup de familles malgaches, les inégalités entre filles et garçons se font ressentir en terme de scolarisation. Seuls la grande sœur et les deux grands frères de Kalasy vont à l’école, tandis qu’elle reste à la maison et s’occupe très tôt des tâches ménagères. Ses autres sœurs travaillent comme domestiques en ville (un quart des enfants malgaches de 5 à 17 ans travaillent pour aider leur famille en tant que domestiques en ville dans des familles plus aisées qui promettent parfois de les scolariser...). « J’étais une petite fille qui a su très tôt ce qu’elle voulait…» se rappelle-t-elle. « Je voyais d’autres filles du quartier aller à l’école et je savais qu’un jour ce serait mon tour. »

À l’âge de 7 ans, sa vie change totalement. Repérée par les équipes locales de France Parrainages dans la région, elle est parrainée 6 mois plus tard par un couple français (tout comme deux autres sœurs). Grâce à cette aide, ses parents peuvent scolariser Kalasy. « J’ai enfin pu aller à l’école. Pour moi, ce sont des moments qui resteront gravés pour toujours. » Plus motivée que n’importe quel autre enfant, elle rattrape son retard très rapidement. À 13 ans, elle quitte le domicile familial pour suivre ses études au collège de Befandriana. Elle vit alors avec sa grande sœur. « J'ai quitté très tôt ma famille pour continuer mes études à Befandriana. Ce fut pour moi très difficile de partir, mais je voulais que mes parents soient fiers de moi ! » Grâce à l’aide de ses parrains, elle passe brillamment ses diplômes de CEPE, BEPC puis son Baccalauréat.

En 2016, son avenir professionnel est en train de voir le jour. « Cette année, je prépare mon mémoire de fin d’études pour devenir infirmière. » Kalasy nous raconte qu’elle veut aider à son tour les enfants de familles nombreuses, les orphelins, les filles en particulier qui, malgré les progrès depuis des années, subissent des inégalités flagrantes.

Avant de la quitter, elle nous raconte un souvenir marquant. « Lorsque j'avais 8 ans, mes parrains sont venus me rendre visite. C'était un évènement dans la famille ! J'étais tellement intimidée que je me suis cachée ! (rires). C’est en grandissant que je me suis rappelée leur gentillesse et leur générosité. C'est grâce à eux que mon destin a changé. J'en suis extrêmement reconnaissante. »

Témoignages
Soeur_Myriam_Soeur_Myriam_Responsable_des_programmes_humanitaires_a_Lima_au_Perou

Soeur Myriam raconte le quotidien des enfants à Lima

Lors d'une courte visite au siège de France Parrainages, Soeur Myriam...


Belles histoires
Cosigene_ancien_enfant_parraine_en_Tanzanie_Cosigene_ancien_enfant_parraine_en_Tanzanie

Cosigene, orphelin parrainé devenu assistant des professeurs à la ferme-école

Découvrez la belle histoire de Cosigene, un des premiers élèves à avoir...