George, malvoyant et orphelin a 5 ans, il devient fonctionnaire en tanzanie

L'histoire de George, malvoyant et orphelin a 5 ans, fait partie de celles qui font du bien ! Grâce à sa détermination, à son courage et au "petit coup de main" reçu de ses parrains et de notre partenaire Partage Tanzanie, George sera bientôt diplômé de droit et fonctionnaire au sein du gouvernement tanzanien.

Parrainés par des parrains France Parrainages, George et sa soeur ont pu être scolarisés et aidés par notre partenaire local Partage Tanzanie

George, 24 ans et sa sœur Irène, 22 ans, perdent leurs deux parents en 1996 alors qu’ils étaient enfants. Recueillis par leur tante maternelle, ils sont pris en charge par notre partenaire local Partage Tanzanie et parrainés par des parrains et marraines France Parrainages. Irène a réussi ses études secondaires. Aujourd’hui, elle est mariée et heureuse maman d’une petite fille.

George, lui, n’a pas grandi sans difficultés. Né avec un fort handicap visuel (œil gauche : 0.5/10 et œil droit 1.5/10), il n’a pas pu suivre une scolarité normale. Soutenu par Partage Tanzanie, qui avait vu en lui sa détermination, et par ses parrains, il a été intégré dans un centre spécialisé afin d’apprendre le braille. Situé à Lushoto, 1300 km le séparaient alors de sa région natale, Bukoba, où il revenait seulement pour les vacances. En 2010, après un cycle primaire achevé avec succès, une bourse du gouvernement lui ouvre les portes du secondaire. En 2013, il réussit son bac. Le nez collé à sa copie, George était parvenu à rédiger comme un voyant !
 

George, bientôt diplômé de droit, est sur le chemin de l'autonomie

En 2014, toujours boursier, George, est reçu au certificat de « Technician in Law », l’équivalent français de la 1ère année de licence de droit. Ses notes sont excellentes. Parallèlement, son parrainage cesse puisque George est désormais adulte, boursier et sur le chemin de l’autonomie.
Mais… En 2015, l’aide du gouvernement sous forme de bourse s’arrête sans raison ! Et le gouvernement ne trouve rien de mieux que de lui donner une autorisation officielle de quêter sur la voie publique pour pouvoir payer ses études. Véridique ! Après deux mois de porte-à-porte, George collecte 308 000 shillings, soit 130€. Il lui faut 2 782€ pour finir sa licence. 

Partage Tanzanie décide alors de reprendre George sous son aile, malgré la fin de son parrainage, en quêtant à sa place… En août 2016, l'association lui avance les frais d’université afin de lui permettre de reprendre ses études. Dans deux ans, George sera diplômé de droit. Il obtiendra alors un emploi de fonctionnaire, en tant qu’handicapé, et sera autonome. D’après Philippe Krynen, responsable de Partage Tanzanie :

« George ne s’est jamais plaint. Son courage, son humble détermination auréolée d’un émouvant optimisme en interrogent plus d’un… moi le premier ». 

Témoignages

Shruti Ghadgie, enfant parrainé en Inde : "Je veux devenir docteur"

"J'adore les cours de médecine car je veux devenir docteur"


Belles histoires
Enfants_parraines_en_Inde_Enfants_parraines_en_Inde

Marthal : son chemin de l'orphelinat à l'autonomie grâce au parrainage

Marthal, prise en charge dans un orphelinat en Inde, vous raconte son histoire...