Famine dans le Grand Sud de Madagascar : « Se nourrir, même une fois dans la journée, est un véritable combat »

Dans le Grand Sud de Madagascar, plus d’1,3 millions de personnes sont confrontées à la faim en raison de la sécheresse, selon les dernières estimations de l’ONU. Un chiffre vertigineux et une triste réalité que confirme Elisa Rasoanomenjanahary, Responsable du centre de parrainages de Lokomby dans le Sud-Est du pays. Directement impactée par la sécheresse et la famine, Elisa raconte le quotidien difficile des familles sur place, et revient sur les actions mises en place par France Parrainages pour favoriser l’éducation et l’accès aux besoins vitaux des enfants les plus défavorisés à Madagascar.

Elisa, Responsable des enfants parrainés et aidés dans le Sud-Est de Madagascar

Parrainer un enfant malgache pour favoriser son éducation"Je m’appelle Elisa Rasoanomenjanahary, je suis responsable des enfants soutenus à Lokomby Manakara dans le Sud-Est de Madagascar. L’année 2021 vient de se terminer et je ne peux que dire merci aux parrains, marraines et donateurs pour les bienfaits qu’ils apportent à nos enfants démunis."

"Les dons que nous avons reçus l’année dernière nous ont permis de soutenir de nombreux enfants en primaire et au collège. Les enfants les plus vulnérables ont bénéficié, grâce à votre générosité, d’un accès à l’éducation et aux soins, de fournitures scolaires et de repas à la cantine scolaire. Ces enfants peuvent ainsi poursuivre leurs études et sont particulièrement fiers d’aller à l’école. Un grand nombre d’entre eux ne mangent pas avant d’aller en cours, la cantine scolaire est alors essentielle pour leur permettre d’étudier et de grandir dans de bonnes conditions."

 Se nourrir à Madagascar : un combat de tous les jours pour les plus précaires

"En 2021, les récoltes issues des rizières de la région ont souffert de la sécheresse. Se nourrir, même une fois dans la journée, est un véritable combat pour les plus précaires. À cause de la pandémie de Covid-19 et le manque de précipitations, la population s'est de plus en plus appauvrie. Beaucoup de familles se retrouvent aujourd’hui sans emploi, et n’ont malheureusement ni l’expérience, ni les compétences pour trouver du travail."

"Même si certaines décisions politiques vont dans le bon sens, concernant l’éducation par exemple avec la construction d’écoles, ou concernant l’amélioration des routes, elles n'ont aucun impact sur la vie des plus précaires qui vivent à la campagne. Ici, les familles vivent au jour le jour et mangent uniquement grâce aux revenus qu’ils ont perçus dans la journée. Et le lendemain, ça recommence. Malgré tout, la population n’a pas perdu espoir, et c’est aussi grâce au soutien de France Parrainages."

Parrainez un enfant démuni à Madagascar     Faire un don à l'association

Témoignages
devenir_marraine_dune_fille_en_Inde_devenir-marraine-fille-inde

Laure, marraine d'une fille en Inde : "Je souhaite qu’elle prenne confiance en elle et dans les autres"

Découvrez le touchant témoignage de Laure, marraine d'une jeune fille...


Belles histoires
Parrainer_une_fille_a_Madagascar_parrainer-fille-madagascar

Nadia, 18 ans, prise en charge à Madagascar : « je veux devenir cuisinière ! »

Découvrez la belle histoire de Nadia, jeune fille malgache déscolarisée...