État des lieux de la santé infantile dans le monde

Les pays en voie de développement ne bénéficient toujours pas des conditions de vie nécessaires au maintien du bien le plus précieux : la santé. En 2016, malgré la diminution de plus de la moitié du taux de mortalité infantile depuis 1990, 16 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour dans le monde.

Entre espoir et défis...

 

  • Le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans est passé de 12,7 millions par an en 1990 à 5,9 millions en 2015. C’est la première année où ce chiffre passe en-dessous de la barre des 6 millions.
  • Une petite fille née en 2012 peut s’attendre à vivre en moyenne 72,7 ans et un petit garçon, né la même année, 68,1 ans. C’est 6 ans de plus que l’espérance de vie moyenne mondiale pour un enfant né en 1990 !
  • Mais le risque pour un enfant de décéder avant son cinquième anniversaire reste 8 fois plus élevé sur le continent Africain qu'en Europe...
  • Un garçon né en 2012 dans un pays à revenu élevé peut s’attendre à vivre 15 ans de plus qu’un garçon né dans un pays à revenu faible. Et pour les filles, la différence est encore plus marquée : un écart de 18,9 ans sépare l’espérance de vie dans les pays à revenu élevé de celle dans les pays à revenu faible.

 

Les actions de France Parrainages

 

Pour lutter contre la mortalité infantile et améliorer l'accès aux soins des enfants, France Parrainages met en place chaque année des projets solidaires à l'international :

  • pour lutter contre les maladies comme le paludisme. En Tanzanie, par exemple, nos campagnes permettent chaque année à des centaines d'enfants d'éviter de tomber malade grâce à la distribution de moustiquaires.
  • pour accéder à l’eau potable et aux sanitaires dans les écoles (construction de puits dans des écoles de Madagascar, de blocs sanitaires au Sénégal, création de point d’accès à l’eau potable en Inde, équipement en sanitaires d’écoles primaires en Inde…)

Le parrainage d'enfants répond également à cet objectif vital : en moyenne, plus de 60% des enfants parrainés par France Parrainages reçoivent des soins qu'ils ne pourraient financer sans cette aide.

 

Au-delà de cette aide, la complémentarité de ce soutien (santé, nutrition, scolarité) crée un véritable cercle vertueux : être en bonne santé, manger à sa faim et pouvoir aller à l'école, c'est avoir accès à des savoirs puis à des métiers valorisés et, enfin, contribuer à un modèle qui réintroduit l'espoir au sein des communautés.

 

Découvrez d'autres actualités
Témoignages
Enfant_parraine_au_Maroc_Enfant_parraine_au_Maroc

Wiam, ancienne domestique, a retrouvé le chemin de l'école grâce au parrainage

Découvrez l'histoire de Wiam, qui a longtemps été exploitée par la...


Belles histoires
enfants_rue_inde_P1050156

Grâce au parrainage, Rabbon pourra bientôt réaliser son rêve

Découvrez la belle histoire de Rabbon, jeune Indien parrainé, qui pourra...