Aurèle, 18 ans, anciennement parrainé en France : « J'ai eu la chance de pouvoir vivre quelque chose de mémorable grâce à France Parrainages »

Âgé de 18 ans, Aurèle a connu Yanto et Marie, ses parrains de cœur, alors qu’il avait 13 ans. Durant 4 ans, le jeune garçon a partagé de nombreux moments de complicité avec eux et est devenu comme un membre de leur famille. Poursuivant maintenant ses études à Toulouse, Aurèle et ses parrains ont souhaité mettre fin au parrainage, mais pas à la relation qu’ils ont construite. Aujourd’hui confiant dans l’avenir et dans sa relation aux autres, Aurèle a souhaité se confier sur les nombreux bénéfices qu’il a pu tirer de ce lien privilégié.

Le parrainage de proximité : une ouverture sociale et culturelle


Un jeune revient sur son parcours d'enfant parrainé et soutenu dans son éducation"Je m’appelle Aurèle, j’ai tout juste 18 ans et je vis actuellement à Toulouse, où je suis scolarisé en terminale. Mes parrains de cœur s’appelaient Yanto et Marie. La première fois que l’on s’est rencontré, j’étais un peu sceptique à l’idée de rencontrer des inconnus, j’étais plutôt réservé à l’époque et je ne faisais pas facilement confiance aux gens. Pour moi, c’était une belle opportunité de s’ouvrir et je voulais vraiment paraître extraordinaire devant eux." 

"Ma mère a fait la démarche pour me faire parrainer, elle avait trouvé un article dans la presse parlant du parrainage de proximité et l’idée lui avait plu. Étant originaire de République Centrafricaine, je suis venu en France à l’âge de huit ans. Lorsque je suis arrivé, je ne connaissais personne sur Rennes, à part ma mère. J’ai toujours eu peur de l’abandon, j’avais donc beaucoup de difficultés à m’attacher aux gens. Grâce au parrainage de proximité, je voulais vraiment découvrir la culture française, car je fréquentais essentiellement la culture africaine dans mon quotidien. N’étant pas très proche de mon père, je cherchais aussi une figure masculine. Nous avons donc contacté l’antenne de l’association la plus proche de chez nous et avons organisé un rendez-vous au sein de l’antenne. "

Un lien affectif aux multiples bénéfices pour les enfants en France


Un enfant parrainé en France "Avec mes parrains de cœur, je faisais beaucoup de choses, ils m’ont vraiment permis d'en apprendre davantage sur mes capacités. Avec mon parrain, je faisais du bricolage par exemple. Il m’a aussi appris à nager, et Marie, ma marraine, m’a appris à faire de la pâtisserie. Nous allions aussi souvent voir leur famille et leurs amis, ils étaient vraiment très présents dans mon quotidien. Mes parrains de cœur m’ont aussi apporté un soutien dans ma scolarité. Même quand je passais le brevet, ils me donnaient des conseils et répondaient à mes questions. Aujourd’hui encore, ils m’aident dans certaines matières, comme la philosophie par exemple. L’année prochaine, j’aimerais effectuer un BUT en marketing ou intégrer Sciences po Toulouse."Un enfant soutenu dans le cadre du parrainage de proximité

"J’ai été parrainé pendant 4 ans, de mes 13 ans à mes 17 ans. Le parrainage s’est arrêté car j’ai quitté Rennes pour mes études. Aujourd’hui, je suis encore très proche de mes parrains. On s’appelle souvent, je suis très proche de leur fils et de leur petite fille Sarah, que j’ai accueillie avec beaucoup de joie et que j’ai vu grandir. C’est comme ma petite sœur."

"Avec le recul, mes parrains m’ont aidé à prendre confiance en moi. J’étais très timide, ils m’ont vraiment aidé à m’ouvrir et à faire confiance aux gens. C’était une véritable famille. J’étais vraiment proche d'eux. Ils ne m’ont jamais délaissé. Malgré le fait que le parrainage soit terminé officiellement, nous avons toujours la même relation."

"Avec le parrainage de proximité, ma mère a aussi pu trouver une oreille attentive et des personnes de confiance avec qui échanger. Le parrainage lui a permis de souffler un peu. Mes deux petits frères sont également parrainés et ils sont aujourd'hui très heureux d'avoir eux aussi leurs parrains. On a tous appris avec nos parrains et marraines de coeur. Ils ont toujours été un soutien en plus. "

Un réel suivi de l’association tout au long du parrainage

"L’association est présente du début à la fin du parrainage. Elle joue un rôle de garant. L’objectif principal est l’épanouissement des enfants, rien de plus. L’association aide vraiment les enfants à se construire, à avoir d’autres repères. Je sais qu’elle accompagne aussi les jeunes adultes dans leur insertion. C’est vraiment une association qu’il faut soutenir car elle souhaite donner les moyens aux enfants de grandir dans les bonnes conditions, de s’épanouir et d’être heureux. Ce sont des valeurs remarquables, que je partage et dans lesquels je me retrouve totalement."

 Je soutiens l'association

Témoignages

Régine, maman solo d'une fille parrainée en France "J'avais besoin de cette aide"

Découvrez comment le parrainage de proximité a aidé Régine, maman solo,...


Belles histoires
Aide_aux_enfants_durant_le_confinement_en_France_confinement-enfant-france-association

Daouda, 10 ans, se confie sur le confinement en France et les retrouvailles avec ses parrains

Découvrez le témoignage de Daouda, 10 ans et parrainé en France, sur...