Medhi, placé en foyer depuis ses trois ans : « Mon parrain m’a sauvé »

Confié à l’Aide Sociale à l’Enfance depuis son plus jeune âge, Medhi, 18 ans aujourd’hui, a rencontré Jacky, son parrain de cœur, lorsqu’il avait neuf ans. Alors isolé en foyer et dépourvu de cadre familial, Medhi a pu « retrouver goût à la vie » grâce à l’appui de son parrain au cours de sa vie. Présent lorsqu’il en avait besoin, Jacky a su apporter un sentiment de protection à son filleul et lui permettre de s’épanouir malgré son parcours difficile.

Le parrainage de proximité : un soutien essentiel pour les enfants placés et isolés

"Je ne sortais presque jamais et je ne voyais personne. C’est à ce moment-là que mon référent m’a proposé d’avoir un parrain de cœur"

Le parrainage de proximité pour soutenir les enfants placés"Je m’appelle Medhi, j’ai 18 ans. J’ai été placé très jeune, à l’âge de trois ans. J’ai par la suite été placé au sein de deux familles d’accueil, puis au sein de deux foyers. Aujourd’hui, je suis en semi-autonomie, ce qui veut dire que je suis dans un service d’hébergement qui me prête un appartement. Je suis actuellement en première STMG. L’année prochaine, je rentrerais à l’Institut Universitaire Technologique de Tourcoing. Je vais effectuer trois ans d’étude afin de devenir éducateur spécialisé. J’aimerais travailler pour les enfants, au sein de l’Aide Sociale à l’Enfance par exemple." 

"J’ai rencontré mon parrain, Jacky, lorsque j’avais neuf ans. À cette période, je vivais en foyer et je ne voyais plus du tout mes parents, c’était assez compliqué pour moi. Je ne sortais presque jamais et je ne voyais personne. C’est à ce moment-là que mon référent m’a proposé d’avoir un parrain de cœur et que j’ai accepté de me lancer dans le parrainage de proximité. J’étais très jeune donc je n’avais aucun a priori à ce sujet, je ne me posais pas forcément de questions. Je pense que cela ne pouvait être que bénéfique pour moi."

"Plus jeune, nous avions l’habitude de nous voir tous les week-ends. On se voit encore régulièrement aujourd’hui, au moins une fois par semaine. Ensemble, on fait des activités bien sûr, de la marche par exemple, même si cette année c’était plus compliqué à cause de l’épidémie de Covid-19. Depuis notre rencontre, on est toujours resté en contact, j’étais avec lui il y a encore une heure, pour vous dire."

Favoriser l’égalité des chances et protéger les droits des enfants vulnérables

"Je le redis, mais il m’a vraiment sauvé et apporté énormément."

"Mon parrain de cœur est vraiment la personne qui m’a sauvé littéralement. C’est sur lui que je me suis appuyé dans différents moments de ma vie, comme pour ma scolarité, mes études, mes projets. Surtout, il m’aide dans beaucoup d’aspects de ma vie, comme pour mes papiers administratifs car je n’ai pas beaucoup d’aide extérieur. En toute franchise, rien que de le voir, c’est déjà bien. Je le redis, mais il m’a vraiment sauvé et apporté énormément. Il m’a redonné un petit peu gout à la vie, il m’a « bougé » scolairement et même dans ma vie de tous les jours. Aujourd’hui si je fais des études, c’est principalement grâce à lui, et j’ai envie de travailler encore plus pour le remercier, lui rendre la pareille, c’est une manière pour moi de lui dire merci. "

"J’ai énormément de souvenirs avec lui mais j’en ai un en particulier qui me tient à cœur. Mon parrain et moi étions partis une semaine à Carcassonne et c’était vraiment un très beau souvenir. Nous avions fait du Kayak et visité la région. À l’époque, je ne partais jamais en vacances et ce moment était vraiment une belle expérience."

"Je conseillerais évidemment le parrainage à d’autres enfants ou jeunes confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance, pour plein de raisons. Si l’enfant a eu comme moi des manques, notamment de présence familiale, et que ça peut lui faire du bien, il ne faut pas hésiter ! L’enfant ou le jeune n’a pas grand-chose à perdre à s’engager dans une relation de parrainage, mais il a tout à y gagner. "

Découvrir le parrainage de proximité  Faire un don à l'association

Témoignages
Parrainer_un_enfant_en_France_parrainez-enfant-france-association

Jean-Brummel, parrainé en France durant 10 ans, revient sur son expérience du parrainage

Jean-Brummel, 34 ans aujourd'hui, se replonge dans ses souvenirs et se...


Belles histoires

Angélique, marraine de cœur de Léa en France : « Le parrainage apporte à Léa un temps pour elle »

Découvrez le témoignage d’Angélique marraine de Léa depuis plus d’un...