Luana et ses parrains de cœur : “le fait de la voir heureuse, ça nous apporte beaucoup “

Pascale et Michel sont les parrains de Luana, 15 ans, et placée en Maison d'Enfants depuis son plus jeune âge. Depuis plus d'un an, son parrain et sa marraine de cœur ont transformé son quotidien en lui offrant des moments de bonheur, un soutien scolaire et des expériences familiales uniques. Une relation qui apporte beaucoup à la jeune fille, qui a aussi découvert de nouvelles activités et une passion qu’elle pratique grâce au soutien de ses parrains : l’équitation ! Découvrez leur témoignage en vidéo...
©France Parrainages

Parrainage de proximité : La rencontre et la création de lien forts  

Avec parrain, marraine, je profite du moment présent , je suis intégrée dans la famille.

Parrains : "Moi, je m'appelle Michel, 56 ans. Pascale, 55 ans. On parraine Luana depuis le mois de février 2023, donc c'est assez récent". 

Luana : "Je m'appelle Luana et j'ai 15 ans. Je suis en troisième. Pascale et Michel, pour moi ce sont des parrains et marraines. ça fait moins d'un an que je suis parrainée. Je vis toujours à la Maison d'Enfants, 7 jours sur 7. Dans la semaine, si je vois pas mon parrain et ma marraine." 

Parrains : "Je m’étais dit qu'il y avait certains gamins qui étaient dans des centres ou dans des familles d'accueil qui n'avaient pas le plaisir d'avoir une petite famille. Et voilà, je voulais leur donner un petit peu de bonheur."

Luana : "Ma vie ici, je la trouve cool. Pour des enfants placés, je trouve qu'on est bien. On a notre chambre tout seul. Dès qu'on veut quelque chose, la plupart du temps, on l'a. Moi, la chambre toute seule, c'est le meilleur truc. J’ai déjà fait une Maison d’Enfants où on était 6 dans une chambre."

Parrains : "Au début, on était un peu tendus, ce qui est un petit peu normal.Il fallait mettre le curseur au bon endroit. Et ça s’est fait vraiment naturellement. En général, on la voit un week-end sur deux. Là, on l'avait pris 3 semaines de suite. Ça dépend aussi un peu des événements.

Luana : "Oui, je dors ici, j'ai ma propre chambre. La différence que je vois entre la Maison d’Enfants et le parrainage avec parrain et marraine, c’est qu’il n'y a pas le fait d'être en collectivité. Je suis avec parrain, marraine, je profite du moment présent.  Avec parrain et marraine, je suis intégrée dans la famille. Ici (à la Maison d’Enfants), c'est familial aussi mais c’est différent, ils ont un rôle à respecter. Ils sont plus professionnels alors que parrain et marraine, ils sont naturels."

Le parrainage en France : des activités et moments partagés 

Ça lui plaît énormément. Quand elle vient tous les 15 jours, elle a son heure de cheval. 

Parrains : "Qu'est-ce qu'on fait avec Luana ? On fait plein de choses. Là, c'est la période d'hiver mais en période d'été, on allait beaucoup dans les parcs en balade, à la piscine. Elle a déjà fait de la patinoire. Après, on a de la famille sur Boulogne-sur-Mer. On essaye des fois d'aller passer un weekend au Portel, à la plage. Quand il ne fait pas beau, on fait des jeux de société. Du ping-pong, on a un jeu de fléchettes. Elle prend des leçons d'équitation. Je pense qu'elle n'en avait quasi jamais fait.

Luana : "J'en fais qu'avec eux. Ici, ça coûte assez cher l'équitation, les parents doivent mettre des sous. Sauf que moi, comme je suis pupille de l'état, il n'y a personne qui peut mettre des sous. Mon parrain et ma marraine m'ont proposé que si j'avais envie, ils pouvaient le payer. Et oui, j'adore l'équitation, je voulais en faire depuis que je suis petite." 

Parrains : "Ça lui plaît énormément. Quand elle vient tous les 15 jours, elle a son heure de cheval. C'est un moment d'échange. Il n'y a pas que les activités, il y a aussi le fait qu'on est bien ensemble. On peut quand même discuter de ce qu'elle a fait. Voilà, c'est très simple comme relation. On est partis cet été en vacances avec Luana. Elle a profité de la piscine, des activités. Tout s'est très bien passé. Je pense que ça lui a plu." 

Luana : "Oui, c'était bien. On pouvait faire du tennis, il y avait la piscine aussi." 

Parrains : "Ça lui permet de voir autre chose, de voir une vie de famille, de voir d'autres personnes et de faire aussi des activités peut-être qu'elle n'a jamais faite. C'est une gamine qui n'a besoin que d’une vie de famille. Qu’on s’intéresse à elle, qu'elle soit un petit peu chouchoutée."

Une relation de confiance et un soutien sur le long terme  

Ce sont des personnes en qui je peux avoir confiance, donc si j'ai un problème, je pourrais toujours leur en parler

Luana :"J'ai pu compter sur mon parrain et ma marraine pour mon parcours scolaire parce que pour les notes, ils peuvent me pousser à me dépasser ou même si j'ai des problèmes avec des amis ou même avec le collège en soi, ils peuvent me donner des conseils, un avis extérieur. Quand je partirai d'ici, j'aurais quelqu'un à aller voir si j'ai un problème. Et ce sont des personnes en qui je peux avoir confiance, donc si j'ai un problème, je pourrais toujours leur en parler."

Parrains : "Nous, ça nous apporte aussi beaucoup de choses. Notamment, rien que le fait de la voir heureuse, de la voir épanouie quand elle vient, ça nous apporte beaucoup. C'est un peu le but, de faire plaisir à un enfant. Que tout le monde soit heureux dans cette relation. Luana fait partie quasi intégrante de la famille parce qu'on la voit assez souvent, un week-end sur deux, on la prend pour les vacances. Je pense qu'on l'accompagnera le temps qu'elle veut qu'on l'accompagne. Je pense que même par la suite, si c'est possible, à 18 ans ils prennent leur indépendance on va dire, si on peut l'aider dans ses problèmes de tous les jours, c'est important aussi. C’est elle qui a la réponse, si elle veut qu'on poursuive le chemin encore trois, quatre, cinq ans."

Parrains : "Avec France Parrainages, nous avons des coups de téléphone assez souvent. On a des réunions avec Luana, nous et les éducateurs pour faire un point. Puis on refait un planning en général tous les quatre, cinq mois."

Les bienfaits du parrainage : partager des souvenirs inoubliables 

Je vais fêter une première fois Noël avec eux. Parce que nous, Noël, à la Maison d’Enfants, c'est pas la même chose.

Luana :"Le parrainage, je trouve que c'est une bonne idée pour des enfants comme moi qui ne voient personne de leur famille pour voir d’autres têtes et aussi s'amuser, profiter et aussi changer d'air au lieu de voir toujours les mêmes personnes" 

Parrains : "Je conseillerais le parrainage autour de moi. Ça nous apporte quand même énormément. Ça permet de faire plaisir à un enfant, de le rendre heureux. Il y a tellement d'enfants qui sont dans une Maison d'Enfants. Ça leur permet de voir autre chose. Notre temps, on le donne bénévolement et c'est par plaisir. Du pur bonheur. Mon meilleur souvenir avec Luana, c'était l’accrobranche. Elle était fière parce qu'elle avait été très haut et c'était super sympa comme moment. C'est un peu tous ces petits souvenirs quand on la voit vraiment épanouie et heureuse. Comme là tout à l'heure, son anniversaire. Ça c'est un bon souvenir aussi". 

Luana : "Mon anniversaire, ça m'a fait plaisir ce qu'ils ont fait. Franchement j’ai trouvé ça méga cool. On me l'avait jamais fait en plus, donc j’ai trouvé ça sympa. C'est ça, je vais fêter une première fois Noël avec eux. Parce que nous, Noël, à la Maison d’Enfants, c'est pas la même chose. On va avoir nos cadeaux et après on va rien faire. Là je pense qu'on va s'amuser entre nous."

Parrains : "Cette année, on va fêter Noël avec Luana. Comme elle fait partie de la famille. On a proposé si elle voulait venir. Et tout de suite elle a dit oui, il n'y a pas de soucis. Elle sera là avec nous au Réveillon, le jour de Noël. J'ai appris que c'était la première fois qu’elle le faisait hors du centre (Maison d’Enfants). Et je pense que ça, ça va être super sympa. Son sourire, c'est notre paye."

Parrainez un enfant près de chez vous

Témoignages
-_parrainage-de-proximite-france-accompagnement-jeune

Françoise et Bernard, parrains de cœur de Jérôme en France : « Lui ouvrir le champ des possibles »

Découvrez l'histoire inspirante de Jérôme accompagné par ses parrains...


Belles histoires

Angélique, marraine de cœur de Léa en France : « Le parrainage apporte à Léa un temps pour elle »

Découvrez le témoignage d’Angélique marraine de Léa depuis plus d’un...