Intégrer les jeunes migrants grâce au parrainage de proximité

Suite à la Journée Mondiale du migrant et du réfugié, le 14 janvier dernier, France Parrainages publie une étude mettant en avant les bénéfices du parrainage de proximité pour faciliter l’intégration et l’insertion socio-professionnelle des migrants Mineurs Non Accompagnés (MNA) sur le territoire français.

Des migrants mais surtout des mineurs isolés

L’étude nous apprend tout d’abord les manques ressentis par les jeunes migrants durant leur intégration sur le territoire. En première place, ceux-ci citent ainsi l'absence de "droit à l'erreur" et de cadre familial. Cette absence de relation affective privilégiée conduit la plupart d’entre eux à l’isolement face à leurs traumatismes et leurs problèmes personnels. Au niveau professionnel, ils sont tous confrontés à la même problématique, celle de l’absence du « droit à l’erreur ». On oriente alors ces jeunes vers des formations courtes afin de sécuriser leur situation sur le territoire. Si celui-ci décide de changer d’orientation au milieu ou à la fin de son parcours, son titre de séjour ne sera pas forcément renouvelé.

« J’avais besoin de changer d’air. De voir des gens, de savoir comment ça se passe dans les familles. J’avais besoin d’être en famille, vu que je n’en avais pas. » Anne, parrainée au sein du réseau France Parrainages à Lyon.

Le parrainage de proximité : des bénéfices multiples pour l’intégration des jeunes migrants

Inclure les migrants mineurs dans un cadre familial

Grâce au parrainage de proximité, des relations fortes, solides et durables se créent et perdurent dans le temps. Ces repères stables contribuent alors à la construction de la personnalité des jeunes migrants et les aident dans leur vie adulte. De plus, le parrainage de proximité semble, dans certains cas, avoir atténué les souffrances de certains jeunes, arrivés en France dans des conditions parfois difficiles et traumatisantes. 

« L’une de mes marraines, la plus jeune, avec qui je suis plus proche, a été pour moi une maman de substitution. Elle a comblé le vide qu’a laissé ma mère. Elle est toujours là quand j’ai besoin d’elle » Bibiane, anciennement parrainée au sein de France Parrainages Picardie.

Favoriser l’insertion socio-professionnelle des migrants sur le territoire

L’étude dévoile également les bénéfices du parrainage de proximité sur l’insertion des jeunes migrants. L’accompagnement d’un parrain bénévole dans la scolarité, les choix d’orientation, mais aussi l’entrée dans la vie active a donc un impact positif sur l’insertion de ces jeunes ayant migré depuis leur pays d’origine. 

« Au foyer, ils veulent que je travaille alors que ma marraine m’encourage à suivre mes études. Je veux devenir prof d’histoire et géographie et prof de français parce que la littérature m’intéresse », indique Marina, jeune migrante parrainée au sein de France Parrainages Île-de-France.

Intégrer les jeunes migrants dans notre société

En termes d’intégration dans la société française, le parrainage de proximité se veut encore une fois bénéfique pour ces jeunes isolés étrangers. En étant accompagné par un parrain ou une marraine, ceux-ci s’intègrent avec plus de facilité grâce à une meilleure connaissance de la langue, une immersion dans la culture de notre pays et un apprentissage des codes sociaux.


« Ma marraine m’a énormément aidé. Elle m’a appris à m’exprimer en français, elle me corrigeait à chaque fois et elle m’exhortait à parler un français soutenu », déclare Gisela, parrainée au sein du réseau France Parrainages.

 

Témoignages
heberger_un_jeune_migrant_a_son_domicile_heberger-un-jeune-migrant

Accueil d'un jeune migrant : Jérôme raconte son quotidien avec Ousmane

Jérôme héberge Ousmane, jeune migrant ivoirien, depuis plusieurs mois....


Belles histoires

Rayan, un filleul pas comme les autres

Découvrez la belle histoire de Rayan, qui partage sa vie depuis plusieurs...