Corinne, marraine d’Enzo, placé en famille d’accueil, raconte ses vacances avec son filleul

Placé en foyer puis en famille d’accueil, Enzo, bientôt 12 ans, a croisé la route de Corinne et Jean-Paul il y a plus de trois ans. Avec ses parrains de cœur, le jeune garçon a rapidement tissé un lien très fort, et découvre constamment de nouvelles activités ! Vélo, piscine, parcs d’attraction ou encore planche à voile, Enzo croque à pleines dents dans cette nouvelle vie, pour le plus grand bonheur de Corinne et Jean-Paul. Tout juste revenue de vacances en Haute-Savoie avec son mari et Enzo, Corinne se confie sur cette belle relation qu’ils ont tissé tous ensemble.

Corinne, marraine de cœur d’Enzo, placé en famille d’accueil

Parrainer un enfant en France"Je m’appelle Corinne et avec mon mari Jean-Paul, nous sommes les parrains de cœur d’Enzo, qui fêtera bientôt ses 12 ans. Le parrainage de proximité est une idée que j’ai toujours eu à l’esprit, mais nous n’osions pas nous lancer. À l’époque, mon mari et moi étions tous les deux en activité, mais depuis maintenant trois ans, celui-ci est à la retraite et j’ai quant à moi plus de temps disponible. Nous avions quelques idées préconçus mais l’équipe de l’antenne de parrainage a très vite su nous rassurer, c’était en fait bien plus simple que ce que nous avions imaginé !"

"Ce qui nous a donné envie de devenir parrain et marraine de cœur, c’est tout d’abord le fait de donner du temps, nous avions vraiment envie de partager du temps avec un enfant, entretenir une relation de proximité, lui procurer du bonheur et du plaisir. Cette relation unique avec notre filleul s’est forgée progressivement. Nous l’avons tout d’abord rencontré durant quelques après-midi, puis toute la journée, et enfin très vite il est venu passer des week-end à la maison. Actuellement, Enzo nous rend visite un week-end toutes les trois semaines, plusieurs mercredis par mois, et pendant une partie des vacances scolaires."

"C’est un enfant qui aime bouger, on essaie donc de sortir et de lui proposer des activités variées telles que des balades en forêt, en vélo, on l’emmène à la piscine, dans des parcs d’attraction, au cinéma aussi. Lorsque nous restons à la maison, on fait la cuisine, il participe au jardinage, il est très ouvert et a constamment envie de participer. Enzo savoure tout ce qu’on lui propose, c’est un vrai plaisir, il prend tout, il est toujours heureux de venir nous voir. Notre filleul a aussi rencontré les cousins et les cousines, on peut dire qu’il fait partie de la famille."

Le parrainage de proximité : une bulle d’air et un soutien pour les enfants vulnérables

Parrainer un enfant placé en France"Avec mon mari, nous avons eu l’occasion de l’emmener en vacances. Nous l’avions par exemple emmené l’année dernière dans les Gorges du Verdon, où il a découvert la planche à voile, c’était que du bonheur ! En juillet, nous l’avons emmené en Haute-Savoie et Enzo a pu découvrir le Mont Blanc et pratiquer de l’accrobranche. L’année prochaine, nous aimerions beaucoup lui proposer de faire du parapente, accompagné bien évidemment. Mon mari et moi-même ne pouvions pas concevoir de partir sans lui, des liens se sont créés très rapidement, il fait partie de la famille, on a du temps, de la place, c’était une évidence de l’emmener et de lui faire découvrir de nouveaux horizons. Il nous donne tellement en retour."

"Il faut savoir qu’Enzo a été placé en foyer très jeune et qu’il a vécu en collectivité une grande partie de sa vie. Depuis peu, il vit dans une famille d’accueil chez une assistante familiale, avec qui nous nous entendons parfaitement et qui vit près de notre domicile. Je pense que le parrainage de proximité lui a permis d’exister individuellement, en tant que personne à part entière et que cette famille d’accueil lui offre aussi cette possibilité, en ayant sa propre chambre par exemple. Depuis son arrivé chez sa famille d'accueil, nous passons occasionnellement, à la demande d’Enzo, faire un petit coucou au foyer, sa famille institutionnelle. C'est encore un besoin pour lui."

"Avant de nous rencontrer, Enzo était en difficulté scolaire. Petit à petit, nous avons commencé à l’aider à faire ses devoirs, il était aussi très fier de nous montrer ses réussites et maintenant, il a fait des progrès scolaires. Il s’apprête à faire sa rentrée scolaire en 6e, et là encore nous serons à ses côtés pour ce jour important dans la vie d’un enfant."

"Aujourd’hui, Enzo prend de plus en plus confiance en lui, il s’exprime davantage, il se projette aussi. Nous l’entendons de plus en plus dire “Quand je serais grand”, cela veut dire beaucoup de choses, qu’il s’ouvre sur le monde notamment. Il a trouvé en nous des personnes sur qui compter et il a une place très importante pour nous. Au final, donner du bonheur à un enfant, ce n’est pas si compliqué."

Découvrir le parrainage de proximité  Faire un don à l'association

Témoignages

Yannick a découvert le camping grâce à son parrain de coeur

Découvrez le témoignage de Laurent et son filleul Yannick, qui a découvert...


Belles histoires

Angélique, marraine de cœur de Léa en France : « Le parrainage apporte à Léa un temps pour elle »

Découvrez le témoignage d’Angélique marraine de Léa depuis plus d’un...