Marie-Noëlle et Philippe, parrains de cœur de Ludovic, confié à l'Aide Sociale à l'Enfance

Marie- Noëlle et Philippe sont tous les deux les heureux parrains du petit Ludovic dans le Pas-de-Calais. Ensemble, ils partagent de réels moments de bonheur et de complicité, pour le plus grand plaisir du petit garçon, confié à l'Aide Sociale à l'Enfance.
©Département du Pas-de-Calais

Le parrainage de proximité : donner du temps à un enfant près de chez soi

"Nous avions entendu parler du parrainage de proximité par des amis. Le principe nous intéressait, je trouvais l’idée bien, on a des petits enfants du même âge que Ludovic, cela nous semblait intéressant de pouvoir donner cette possibilité à des enfants. Nous sommes régulièrement sollicités pour du parrainage à l’international et on trouvait plus judicieux de parrainer un enfant près de chez nous, à proximité, et de prendre du temps plutôt que d’envoyer des dons."

"Nous pensions que nous pouvions lui permettre de découvrir d’autres choses, d’avoir du temps pour qu’ils puissent vivre d’autres expériences, s’ouvrir, lui offrir de la culture, du plaisir, du bonheur. On essaye d’imaginer des choses qu’on peut faire avec lui, ce qui va l’intéresser ou pas. Pour nous, c’est comme si on avait un petit enfant supplémentaire." 

Parrainer un enfant confié à l’Aide Sociale à l’Enfance pour lui apporter un cadre familial

"Quand on accueille Ludovic, on se réserve du temps spécialement pour lui. Souvent c’est toutes les deux semaines mais cela dépend des circonstances, parfois c’est pour le week-end et d’autres fois pour les vacances. Il n’y a pas de rythme précis, cela se définit avec la famille d’accueil de Ludovic. On élabore un calendrier avec sa famille d’accueil et les services sociaux chargés de prendre en charge Ludovic, un calendrier pour deux ou trois mois habituellement, selon les disponibilités de la famille d’accueil et de nous-mêmes."

"Il est très content de nous voir lorsqu’il vient chez nous. Le parrainage de proximité lui a permis d’avoir son petit coin à lui. Quand il rentre chez sa famille d’accueil, il a vécu d’autres expériences. Il est déjà prévu qu’il vienne quelques jours durant les vacances de Noël, on aura l’occasion de faire une fête familiale avec un invité supplémentaire. Le parrainage de proximité nous apporte beaucoup, ne serait-ce que de voir la joie de l’enfant. Je crois qu’il ne faut pas hésiter à se lancer dans le parrainage de proximité, c’est une découverte puis c’est un enrichissement. Le cercle s’élargit et c’est très bien."

Découvrez les démarches pour parrainer un enfant

Témoignages
Aide_aux_enfants_durant_le_confinement_en_France_confinement-enfant-france-association

Daouda, 10 ans, se confie sur le confinement en France et les retrouvailles avec ses parrains

Découvrez le témoignage de Daouda, 10 ans et parrainé en France, sur...


Belles histoires
Accueillir_un_jeune_migrant_a_son_domicile_accueillir-jeune-migrant-isole-domicile

Famille Solidaire : Christian témoigne sur son quotidien avec Ibrahima, jeune migrant isolé

Découvrez la belle histoire qui unit Christian et son épouse Catherine...