Jean-Marc Brunet succède à Sophie Charro à la direction générale de France Parrainages

France Parrainages, qui agit depuis près de 70 ans en faveur des enfants en France et à l’international, vient d’annoncer le recrutement de Jean-Marc BRUNET en tant que Directeur Général.

Une expérience considérable dans le secteur privé et associatif

Jean-Marc BRUNET a débuté sa carrière au sein de la société LAVAZZA en 1986, où il a occupé de nombreux postes à responsabilité, contribuant au développement de l’entreprise jusqu’en 2002. Doté d’un Mastère marketing-vente obtenu à l’ICSV, Jean-Marc BRUNET devient en 2005 Directeur du développement et de la commercialisation de l’association MAX HAVELAAR.

Celui-ci fait ses premiers pas en tant que Directeur Général au sein de la société SOLIDAR’MONDE en 2009, période à laquelle il fut également Directeur de la Fédération Artisans du Monde. Ses expériences au cœur du monde associatif lui ont ensuite permis de devenir Co-Directeur de l’association Jouer pour Vivre de 2014 à 2016.

Ses expériences professionnelles « se caractérisent par une participation à de nombreuses innovations. Dans le développement à la fois de produits, d’évènements et de nouvelles formes d’accompagnement en termes de développement dans les pays du sud, mais aussi dans le monde de l’animation, du développement durable et de l’enfance », explique-t-il.

Répondre aux nouveaux défis de France Parrainages

Francis CANTERINI, président de France Parrainages, se dit « très heureux d’accueillir Jean-Marc BRUNET au sein de l’association » avant d’ajouter qu’il est « certain que son parcours et son expérience nous permettront de faire face avec succès aux défis qui sont devant nous. »

Jean-Marc BRUNET développe quant à lui ses objectifs concernant les domaines d’activités principaux de l’association « L’enjeu du parrainage de proximité c’est de pouvoir accroître auprès d’un plus grand nombre d’enfants le parrainage en France. Concernant l’international, l’objectif sera de soutenir l’action que l’on mène aujourd’hui, en développant au mieux la présence et l’efficacité de France Parrainages dans le monde. »

Pouvez-vous nous raconter les éléments marquants de votre parcours professionnel ? En quoi votre expérience est un atout pour ce poste ?

J’ai occupé différentes fonctions dans le secteur classique de l’entreprise, et dans le secteur associatif. Mon parcours est caractérisé par ma participation à de nombreuses innovations. Dans le développement à la fois de produits, d’évènements et de nouvelles formes d’accompagnement en termes de développement dans les pays du sud, mais aussi dans le monde de l’animation, du développement durable et de l’enfance.

Pourquoi avoir choisi le secteur de l’aide à l’enfance ?

Par goût personnel et aussi parce que les enfants sont les citoyens de demain. En tant qu’adulte, je considère personnellement que chacun a le droit d’être accompagné au mieux.

Pourquoi avoir choisi France Parrainages ?

Ce qui m’a intéressé en premier lieu chez France Parrainages, c'est la double dimension du parrainage, à la fois en France et à l'international. Ce sont deux champs d’intervention différents et surtout une possibilité de répondre aux problèmes croissants auxquels nous faisons face aujourd’hui en France et à l’étranger.

Quels sont pour vous les changements à apporter ? Les nouvelles orientations stratégiques à mettre en œuvre ?

Les orientations stratégiques ne sont pas du fait du directeur général, elles viennent d’une construction collective, des salariés et administrateurs qui vont dégager des axes stratégiques. Je pense que l’enjeu du parrainage de proximité, c’est de pouvoir accroître auprès d’un plus grand nombre d’enfant le parrainage en France. Pour l’international, il s'agit de soutenir les missions que l’on mène aujourd’hui, en développant au mieux les actions de l’association.