Travail des enfants au Maroc : « Quand un enfant commence à travailler, on ne sait jamais quand il s’arrêtera »

En près de 20 ans, le Maroc est parvenu à réduire considérablement le travail des enfants dans le pays. Les équipes de notre partenaire local, l’Amesip, agissent aujourd’hui majoritairement en prévention afin de sensibiliser les familles sur l’importance de l’éducation. Interrogées par le journal La Croix, elles racontent leurs actions pour lutter contre le travail des enfants au Maroc.

Lutter contre le travail des enfants grâce au parrainage international

"Aujourd’hui, nous faisons surtout de la prévention "

Enfants au maroc en route vers l'école grâce au parrainage international

"Quand un enfant commence à travailler, on ne sait jamais quand il s’arrêtera. Alors, comment deviendra-t-il ingénieur, ou médecin ? "

« Ici, la précarité est partout, et le risque est important que les enfants quittent l’école et commencent à travailler. Cela concerne pour moitié des filles, qui sont engagées pour du travail domestique "

"Auparavant, nous retirions des enfants du travail pour les rescolariser, en aidant financièrement leur famille. Aujourd’hui, nous faisons surtout de la prévention, avec des réunions de sensibilisation par exemple "

Une deuxième chance pour les enfants démunis forcés de travailler 

Soukaina, 16 ans, soutenue par l’Amesip, partenaire de France Parrainages au Maroc 

"On vendait des mouchoirs, des chewing-gums, des fleurs. Et je voyais les autres filles partir à l’école… "

"J’ai promis à ma mère que je ramènerais autant d’argent après la sortie des cours que pendant toute une journée, pour qu’elle me laisse m’inscrire [à l’Amesip]. [Devenir militaire], je n’aurais jamais pu l'imaginer sans l’association "

Parrainer un enfant au Maroc      Faire un don à l'association

Témoignages
Association_daide_a_lenfance__parrainer-fille-asie-enfance

David, parrain d'une jeune fille dans le monde, se confie sur son engagement

Découvrez le témoignage de David, parrain d'une jeune fille au Bangladesh...


Belles histoires
Parrainer_une_fille_a_Madagascar_parrainer-fille-madagascar

Nadia, 18 ans, prise en charge à Madagascar : « je veux devenir cuisinière ! »

Découvrez la belle histoire de Nadia, jeune fille malgache déscolarisée...