Le séjour d'une marraine au Burkina Faso auprès de sa filleule

Depuis 2014, Jacques et Catherine parrainent Eugénie, une jeune Burkinabaise de 15 ans. En février dernier, ils sont tous les deux partis rendre visite à leur nouvelle filleule à Dédougou et nous ont raconté leur séjour.

Parrainer un enfant et lui rendre visite dans son pays : une expérience incroyable

"Nous leur avons remis les lettres et des petits cadeaux de la part de leurs parrains et marraines ! "

« De passage à l’orphelinat de Dédougou au Burkina Faso, nous avons rencontré Sœur Marie-Thérèse et Sœur Pauline, nouvelles responsables de la structure qui accueille aujourd’hui 48 enfants parrainés. À la sortie du collège, nous avons pu échanger avec notre filleule Eugénie pendant plus d’une heure, de 17h30 à 18h30, avant le repas du soir. Elle est revenue en fin de soirée après avoir fait ses leçons et quelques activités pour la maison (arrosage du jardin et aide au coucher des plus petits). Il faut savoir qu'Eugénie a perdu sa maman et que son père est cultivateur. La famille vit ainsi dans une grande précarité. Le soir venu, nous avons pu discuter dans le jardin entre marraine et filleule

Catherine en compagnie d'Eugénie, de Samuel et Myriama

« Comme nous étions également venus de la part d’amis parrains d'enfants au Burkina Faso, nous avons rencontré leurs filleuls, Samuel, 7 ans, et Myriama, 5 ans, en compagnie des responsables du programme de parrainage. Nous leur avons remis les lettres et des petits cadeaux de la part de leurs parrains et marraines. Les plus jeunes ne parlaient pas Français, notre filleule Eugénie a donc accepté d'être interprète afin de lire et rédiger les réponses de Samuel et Myriama pour leurs parrains. Nous avons pu dormir au sein de la structure, il y avait des chambres d’accueil prévues à cet effet.»

Un voyage humanitaire au plus près du quotidien des enfants parrainés

"Nous avons eu l’opportunité de visiter le jardin de l’orphelinat où les jeunes parrainés apprennent le maraîchage !"

Catherine et Eugénie, en présence de la responsable du programme de parrainage

« Nous avons eu à cœur de rencontrer la nouvelle responsable Sœur Marie-Thérèse, qui semble un peu plus disponible dans la vie de l’orphelinat que son prédécesseur. Elle a ainsi mis en place un nouveau système : les plus âgées sont référentes pour les plus jeunes. Les plus grandes participent également davantage à la vie de la maison. Par exemple, notre repas du soir fut préparé par trois jeunes filles « référentes ». Il y avait de la joie dans cette cuisine ! »

« Le lendemain matin, nous avons eu l’opportunité de visiter le jardin de l’orphelinat, des petites parcelles de terre pour que les jeunes parrainés puissent apprendre le maraîchage. Les légumes récoltés servent ensuite à nourrir les enfants parrainés et responsables de l’orphelinat. Les plus jeunes qui n’étaient pas encore scolarisés étaient rassemblés dans un jardin d’enfants, où deux animatrices organisaient des activités adaptées à leur âge. Avant notre départ, notre filleule Eugénie est venue nous saluer avec beaucoup d’émotion ! »

Tout comme Catherine et Jacques, vous aussi vous pouvez soutenir des petites filles comme Eugénie et partir à l'autre bout du monde pour découvrir la réalité de leur quotidien ! N'hésitez plus et parrainez un enfant à l'international !

Témoignages
visite_de_marraines_en_Tanzanie_Visite-marraine-tanzanie

Carnet de voyage de deux marraines parties voir leur filleul en Tanzanie

Découvrez le témoignage de Fanny et Marie-Emilienne, deux marraines parties...