20 novembre 2017 : Journée internationale des droits de l'enfant

D'après le dernier rapport alarmant de l'Unicef, si rien n'est fait dans le monde pour lutter contre les inégalités, d'ici 2030, 167 millions d'enfants vivront dans l'extrême pauvreté...

Pourquoi une journée internationale de l'enfance ?

Les programmes de l'ONU et en particulier de L'UNESCO privilégient les enfants, au nom du progrès social, moral, culturel et économique des communautés. Ils sensibilisent également au respect des droits et des libertés fondamentales de chaque individu.

En créant une journée spécifique aux droits des enfants, l’ONU rappelle un enjeu primordial : les enfants du monde entier sont les citoyens de demain et à ce titre, nous devons agir pour leur bien-être.
 

Les droits des enfants : quels sont-ils exactement ?

Droit à l'éducation : France Parrainages permet chaque année à près de 12 000 enfants de retrouver le chemin de l'école. Au Mali par exemple, les enfants soutenus ont accès depuis 1972 dès leur plus jeune âge aux jardins d'enfants, puis à l'école primaire et secondaire et enfin à la formation professionnelle.

 

Droit à la santé : être en bonne santé constitue tout autant un droit inaliénable !  En Roumanie notamment, France Parrainages permet chaque année à des dizaines d'enfants de bénéficier d'un séjour thérapeutique à la mer noire, afin de les sortir de leurs conditions sanitaires parfois désastreuses.

 

Droit à l'accès à l'eau potable : à Madagascar, les habitants et enfants du village d’anciens lépreux d'Ilena ont pu retrouver un accès à l'eau potable grâce à la reconstruction de leur village et l'installation de sanitaires et de puits d'eau potable.

 

Droit à l'alimentation : en Inde, France Parrainages met en place différents programmes de lutte contre la malnutrition infantile. Les mamans seules des bidonvilles sont accompagnées par nos équipes pour les former à mieux alimenter leurs enfants. Ces programmes permettent à près de 4 000 enfants d'être en meilleure santé.
 

Droit à la liberté : au Maroc notamment, France Parrainages et l'Amesip mettent en place depuis 1998 des actions pour mettre fin au travail des enfants employés comme domestiques. Au total, ce sont plus de 450 enfants qui sont sortis du cycle de l'exploitation et qui retournent chaque année sur les bancs de l'école.


Droit au bien-être : en France, chaque année, près de 800 enfants en situation de vulnérabilité sociale et affective bénéficient d'un soutien de la part de parrains et de marraines bénévoles. Ces enfants profitent d'une ouverture culturelle et d'une écoute qui leur permettent de s'épanouir et de grandir sereinement.

 

Chaque droit défini par la convention internationale pour l'enfance mérite d'être respecté ! Nous en faisons notre promesse grâce à l'aide de nos généreux parrains, marraines, donateurs et bénévoles depuis 70 ans. Parce que chaque enfant mérite de grandir dans de bonnes conditions et dans le respect de ses droits fondamentaux !

Je fais un don

Rappel historique

 

  • 1954 : l’Assemblée générale des Nations unies recommande que tous les pays instituent une journée mondiale de l’enfance
  • 20 novembre 1959 : déclaration des droits de l'enfant
  • 20 novembre 1989 : cette date devient la journée mondiale de l'enfance, en référence à la convention internationale des droits de l'enfant
Témoignages

Shruti Ghadgie, enfant parrainé en Inde : "Je veux devenir docteur"

"J'adore les cours de médecine car je veux devenir docteur"


Belles histoires
Enfants_parraines_en_Inde_Enfants_parraines_en_Inde

Marthal : son chemin de l'orphelinat à l'autonomie grâce au parrainage

Marthal, prise en charge dans un orphelinat en Inde, vous raconte son histoire...