Enfants placés : des efforts encore insuffisants de la part du gouvernement

En France, près de 21 000 jeunes pris en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) se retrouvent livrés à eux-mêmes du jour au lendemain, à la date de leurs 18 ans. De plus, nous savons aujourd'hui que 25% des SDF de 18 à 25 ans sont d'anciens enfants placés. Pour contrer cette précarisation des jeunes confiés à l'ASE, le gouvernement souhaite allouer un budget de 12 millions d’euros en faveur des départements. Un investissement indispensable mais encore insuffisant pour garantir un avenir à tous ces jeunes.

Accompagner les jeunes majeurs vers leur autonomie 

Intégré à la stratégie de lutte contre la pauvreté, lancée en septembre 2018 par Emmanuel Macron, ce plan doit en théorie garantir à chaque jeune confié à l'Aide Sociale à l'Enfance « un filet minimal de sécurité », grâce à un investissement de 12 millions d'euros auprès des départements afin d'accompagner ces jeunes jusqu'à leur autonomie.

Les départements concernés devront s’engager à permettre aux jeunes d’accéder à un logement, à les accompagner dans leurs démarches (bourses d’études, insertion professionnelle), et à veiller à leur couverture santé. En tant qu'association référente dans le parrainage de proximité en France, avec près de 70% d'enfants parrainés confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance, France Parrainage salue cette décision. Cependant, ces investissements s'avèrent bien insuffisants au regard du nombre d'enfants à accompagner vers l'avenir.

"L'annonce va dans le bon sens. Il faut aller plus loin, notamment pour les contrats jeunes. Pour appuyer et préparer les sorties de l'Aide Sociale à l'Enfance, il faut que chaque adolescent, à partir de 16 ans, puisse avoir la possibilité de demander un parrainage. Ce dispositif complémentaire et peu coûteux a déjà fait ses preuves et permet aux enfants et jeunes de s'épanouir, grâce à l'accompagnement d'un parrain ou d'une marraine tout au long de son parcours." déclare Intissar Koussa, Responsable des actions France au sein de l'association.

Parrainer un jeune confié à l'ASE pour l'amener vers la vie d'adulte 

Afin de lutter contre la précarisation de ces jeunes, France Parrainages propose déjà de parrainer un jeune de 16 à 21 ans, confié à l'Aide Sociale à l'Enfance, afin de le sortir de son isolement et de l'aider à s'insérer. Grâce à l'accompagnement d'une épaule bienveillante, le jeune parrainé peut reprendre confiance en lui, élargir son réseau et mieux gérer la transition vers son insertion socio-professionnelle. Avec des résultats concrets :

  • 61% des jeunes placés et parrainés obtiennent un emploi contre seulement 20% pour les jeunes placés non parrainés
  • 69% des jeunes placés parrainés estiment que le parrainage a été un appui dans les moments difficiles

Je parraine un jeune vers l'autonomie

Témoignages
Aide_aux_enfants_durant_le_confinement_en_France_confinement-enfant-france-association

Daouda, 10 ans, se confie sur le confinement en France et les retrouvailles avec ses parrains

Découvrez le témoignage de Daouda, 10 ans et parrainé en France, sur...


Belles histoires
Le_parrainage_de_proximite_un_soutien_a_la_scolarite_soutien-scolaire-parrainage-proximite

Rentrée des classes : le parrainage de proximité, un soutien à la scolarité

Découvrez les témoignages de parrains et d'enfants autour du soutien...