Interview de Gérard Choquet, photographe, salarié à DHL et parrain en Picardie

Exposition itinérante « Derrière l’objet, cherchez le sens ! »

Gérard, salarié à DHL et parrain en Picardie, a choisi d’engager son entreprise dans le champ solidaire et humanitaire.

Il organise une exposition itinérante intitulée  « Derrière l’objet, cherchez le sens ! ». Son objectif: faire connaître le parrainage de proximité et faire naître des envies de parrainage.


Portrait d’un PDG engagé et d’un parrain qui met ses talents artistiques au service d’une belle cause.


Gérard, présente-nous ce projet d’exposition photo itinérante : comment t’est venue cette idée ? Et quel est l’objectif d’une telle exposition ?

A l’origine de ce projet, c’est la rencontre entre un appel à projets lancé au sein de DHL, ma passion de la photo et mon implication en tant que parrain avec France Parrainages. Quand j’ai vu l’annonce pour le concours, je me suis dit avec ma femme « Ça, c’est pour nous ! ». Dans nos têtes, c’était déjà clair : nous voulions mettre en scène et photographier des parrains engagés pour déclencher des nouvelles envies de parrainage. On sera contents si on peut aider à déclencher une vingtaine de parrainages. (C’est très ambitieux, mais pourquoi pas !)


Parle-nous du projet artistique de cette exposition. Pourquoi avoir choisi le Noir et Blanc ?


Je trouve que le noir et blanc pour les portraits a beaucoup plus de puissance que la couleur.
Il s’agit d’un mix de noir et blanc et de couleur, cela pour mettre en évidence deux choses : dans chaque portrait c’est le regard de la personne qui est en noir et blanc et l’objet en couleur. Il aurait été impossible de mettre un objet en valeur si toute la photo avait été en noir et blanc ou en couleur.


De nombreux bénévoles préfèrent que leur engagement reste dans la sphère intime et personnelle. Qu’est-ce qui t’a poussé à vivre pleinement ton engagement au sein de ton entreprise, et qui plus est, d’impliquer ton entreprise solidairement ?


Je ne peux pas dissocier travail et engagement, pour moi, la vie est un tout, il faut que tout s’imbrique, sinon je ne suis pas heureux. De plus, je partage avec mon entreprise le même sens de l’action humanitaire : DHL est une entreprise qui s’engage pour différentes causes (aider les autres, respecter l’environnement entre autres).  Le parrainage fait partie de mes priorités et j’ai besoin de le vivre au sein de mon environnement professionnel.

Peux-tu nous parler un peu de la photo te concernant ? Pourquoi avoir symbolisé ton engagement de parrain par un aiguillage de chemins de fer ?


L’aiguillage, tel qu’il est représenté sur la photo, c’est le message qu’on veut délivrer aux filleuls : malgré leur vie un peu compliquée, on essaie, parmi les différentes voies qui s’offrent à eux, de les aider à choisir celle qui leur convient afin qu’ils soient le plus heureux possible. Ce n’est pas forcément la voie que nous désirons nous, parrains, mais celle qui leur convient à eux. L’aiguillage, c’est pouvoir leur dire: « D’après ce que tu nous dis, il semble que la voie que tu devrais prendre c’est celle-ci, et il faut que tu fonces ». Notre premier filleul, que nous avons parrainé de 8 à 18 ans, a aujourd’hui, à 20 ans, un métier entre les mains, et nous sommes conscients avec ma femme d’avoir joué un rôle prépondérant dans sa vie professionnelle. Il a son vécu qu’on ne pourra jamais effacer mais aujourd’hui il est heureux avec ses amis et à son travail, et nous l’avons aidé, en tant que parrains, à prendre cette voie. Notre rôle c’est de les aider à suivre leur voie, et les inciter à persister même si c’est difficile, comme on le ferait avec nos enfants.

Témoignages

Jean-Claude Auffret, Espoir 89

"France Parrainages est une association avec laquelle on travaille depuis très longtemps"