Solidarité : le parrainage se développe de plus en plus - France 2

Le 23 décembre dernier sur le plateau de France 2, le journaliste Simon Ricottier détaillait les différences entre le parrainage d'enfants à l'international et en France.

 

"C'est une réalité, le parrainage se développe de plus en plus !"

Dans la vidéo ci-dessus, Simon Ricottier, journaliste pour France 2, s'intéresse au parrainage d'enfants. Il cite tout d'abord le parrainage à l'international, qui consiste à envoyer de l'argent à des enfants qui vivent au sein de pays peu développés. Ces dons permettant aux enfants d'aller à l'école ou tout simplement d'améliorer leurs conditions de vie.

Le parrainage de proximité, un engagement différent

Simon Ricottier met ensuite en avant le parrainage de proximité. Selon lui, il s'agit "plutôt d'une forme de soutien. En France environ 2500 enfants sont ainsi accompagnés, et il y a une quarantaine d'associations agrées, vous en voyez ici quelques une, on peut citer par exemple France Parrainages"

Le journaliste décrit par la suite ceux grâce à qui le parrainage de proximité est rendu possible : les parrains. Il précise que ce sont "des bénévoles, souvent retraités car parrainer un enfant cela demande du temps. Il faut remplir certaines conditions : avoir un casier judiciaire vierge, rencontrer des psychologues avant de se lancer et accepter d'être suivi tout au long du parrainage par des membre de l'association." Le journaliste de France 2 souligne que les parrains ont la possiblité de faire "un don différent, pas forcément financier". Celui-ci finit par rappeler que "le principal frein à ce système de parrainage c'est le manque de parrain".

Découvrez d'autres vu dans les médias