Comment parrainer un enfant en France ? - Mille et une vies - France 2

Frédéric Lopez et Sophie Davant s'interrogent sur la parentalité dans cette édition de "Mille et une vies". L'occasion pour leur chroniqueurs de revenir sur le parrainage d'enfants en France, dont France Parrainages est l'acteur de référence.
©France 2

Dans cette émission de "Mille et une vies" sur France 2, Frédéric Lopez et Sophie Davant ont reçu des invitées ayant décidé de faire un bébé toutes seules. Elles racontent ce choix difficile, expliquent comment elles ont affronté le regard des autres et parlent du lien fort qui les unit à leurs enfants.

Les deux chroniqueuses présentes sur le plateau présentent le parrainage de proximité aux invités, un moyen d'aider un enfant à grandir, lorsque celui-ci fait partie d'une famille monoparentale par exemple. La journaliste introduit le parrainage de proximité en précisant sa principale différence avec le parrainage international :"Au lieu d'envoyer de l'argent, vous donnez du temps et vous accompagnez cet enfant dans son quotidien".

Les équipes de Mille et une vies présentent alors le cas de Rayan, parrainé par Lisa et Thierry via France Parrainages, et qui a intégré leur famille :"Tous les week-end il se rend chez eux, il a son lit, il partage des activités avec George, le fils du couple". Rayan a également une famille, "il a une maman, un papa, sa mère l'élève seule. Elle avait tissé une relation hyper fusionnelle avec son fils et elle s'est dit que ce serait bien qu'il arrive à prendre l'air, qu'elle aussi arrive à prendre l'air et que quelqu'un puisse lui donner un coup de main ou l'aider à s'ouvrir sur d'autres activités".

"Ce qui est formidable, c'est que c'est vraiment une relation qui débute pour la vie, Rayan part en vacances avec eux, c'est vraiment une relation de famille." confie la journaliste de France 2 sur la relation qui unit Rayan et ses parrains.

À la question de Sophie Davant sur les aides financières apportées aux parrains qui s'occupent de l'enfant, la journaliste rassure : "Toutes les dépenses qui sont engagées pour le filleul sont défiscalisées à hauteur de 66% mais au delà de cela, il y a le désir d'accompagner un enfant dans la vie".

Concernant les enfants parrainés, la chroniqueuse précise que "ce sont des enfants qui sont plutôt issus de familles monoparentales, qui sont aussi des enfants dans une relative précarité sociale, il y a des enfants qui peuvent venir de foyers de l'Aide Sociale à l'Enfance, donc c'est effectivement une alternative qui permet de tisser du lien dans la durée. Je trouve que c'est une innovation assez intéressante et une réponse citoyenne à un besoin de notre société."

Enfin, cet aparté sur le parrainage de proximité se conclue sur la longue liste d'enfants en attente de parrainage, "c'est justement ce qui freine le developpement du parrainage de proximité aujourd'hui". Pour faire diminuer cette liste d'attente, la journaliste précise que "tout le monde peut devenir parrain ! Il suffit de porter sa candidature dans l'une des 4 antennes de France Parrainages."

Au niveau des critères de selection, "il n'y a pas de critères d'âge, de genre, de diplômes, il suffit juste d'avoir très envie de le faire. Il faut également fournir un extrait de casier judiciaire parce qu'on ne veut pas que ses enfants soient parrainés n'importe comment. S'en suivent ensuite quelques entretiens psychologiques, l'association se rend au domicile pour voir dans quelles conditions l'enfant va être accueilli et puis c'est parti pour l'aventure pour toute la vie comme le disent Lisa et Thierry."