Parrainer un enfant près de chez soi - La Croix

Le 21 octobre 2016, le quotidien La Croix publiait un reportage réalisé auprès de Chantal et Raphaël, parrain et marraine de coeur de Daouda, un petit garçon de 6 ans et demi.

« Il est passé entre nous deux, nous a pris chacun par une main et a dit : "C'est bon, on y vas !"», se souvient Chantal avec émotion.

Chantal et Raphaël ont connu Daouda il y a deux ans. Les deux parrains expliquent qu'en tant que retraités, ils avaient envie de se rendre utile et qu'ils disposaient du temps pour le faire. C'est à ce moment qu'ils ont décidé de parrainer Daouda, alors agé de 4 ans.

«C'est un réel engagement auprès de lui, une vraie responsabilité vis-à-vis de ce qu'il sera dans dix ans ou vingt ans.»

 

Le reportage nous explique que le parrainage d'enfants en France jouit d'un manque de notoriété, notamment par rapport au parrainage d'enfants à l'international, consistant à envoyer de l'argent à un enfant vivant dans un pays peu développé. Concernant le parrainage en France, les besoins sont différents pour les parents souhaitant faire parrainer leur enfant.

 

«Les parents qui s'adressent à France Parrainages souhaitent apporter à leur enfant une ouverture, un enrichissement, un élargissement des possibles par un parrain ou une marraine», explique Vincent Le Scornet, responsable du parrainage de proximité au sein de France Parrainages.

Le journal La Croix explique le rôle primordial que joue l'association dans le parrainage. La journaliste détaille notamment que "l'accompagnement réalisé par l'association est essentiel pour que le parrainage se passe au mieux entre des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées autrement, malgré leur proximité géographique".